• Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

football - chan 2020 : la CAF exige la fermeture des stades, à moins d’un mois du coup d’envoi de la compétition

March 12, 2020

 

Cette mesure fait partie d’une pléthore de recommandations de la Confédération Africaine de Football (CAF), à la fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), sur d’importants aspects organisationnels.

 

Le secrétaire général adjoint en charge du Football et de développement de l’instance du football continental, le Ghanéen Anthony Baffoe, a adressé le 8 mars 2020, une correspondance à son homologue de la fédération Camerounaise de Football, Benjamin Didier Banlock, dans laquelle il formule les dernières recommandations à prendre en compte, à l’observation des manquements relevés lors de la dernière visite d’inspection de la CAF.

 

Il s’agit entre autres, de la « fermeture de toute l’infrastructure sportive (stades/terrains d’entrainement) à partir du 12 mars 2020 ». En clair, le Stade omnisports de Yaoundé, les stades de Bepanda et de Japoma à Douala, et le stade de Nguené à limbe, seront fermés. La CAF exige également la mise à jour de l’état des pelouses des terrains d’entrainement du stade principal de Japoma, du stade de Bonamoussadi, MbappéLepe, Annexe 1, BEAC, et les stades d’entrainement de limbe.

 

En ce qui concerne l’arbitrage, la CAF exige du Cameroun de mettre gratuitement à sa disposition à partir du 5 avril 2020, « le système VAR complet avec un système de backup dans chacun des sites de compétition « installé au plus tard le 2 avril pour le test de technologie ».

 

Le Cameroun devrait également fournir à la CAF sur le plan médical, la liste officielle des vaccins exigés à l’entrée au Cameroun, selon le règlement médical international, entre autres.

 

Les aspects de la sécurité, des médias, des hôtels et déplacements ainsi que du marketing, sont des détails importants sur lesquels la CAF est pointilleuse, et sur lesquels le pays organisateur doit travailler durant les prochains jours pour garantir une bonne organisation de la compétition.

 

Pour certains observateurs, cette correspondance Anthony Baffoe, à Benjamin Didier Banlock, serait perçue comme un sacré coup de pression sur le Cameroun. Ceci à moins d’un mois du coup d’envoi du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football, qui débute le 4 avril.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Libye : libération de 1 347 prisonniers dans le contexte de la propagation du COVID-19

April 7, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square