Zanzibar : Maalim Seif, le premier vice-président du pays n’est plus


Le vice-président de la région semi-autonome de Zanzibar, Seif Sharif Hamad, est décédé. C’est ce qu’ont annoncé les autorités, trois semaines après la révélation de son hospitalisation en raison du Covid-19.


Hamad, leader de l'opposition locale depuis plus de 30 ans, avait été rendue publique le 31 janvier par son parti, l'ACT Wazalendo. Pour Ali Hassan Mwinyi, président de Zanzibar, la nation a perdu un patriote. Pour ce faire il a déclaré sept jours de deuil dans le pays en mémoire ce grand homme. Le drapeau national sera en berne pendant ces jours. Dans un message publié sur Twitter, le président de la Tanzanie, John Magufuli, a également exprimé ses condoléances à la famille de Hamad et à l'ACT Wazalendo. Aucun des deux leaders n'a évoqué la raison du décès.



Né en 1943 sur l'île de Pemba, qui appartient à l'archipel de Zanzibar, Hamad a dans un premier temps été membre du parti unique tanzanien, le CCM, et a occupé le poste de ministre de Zanzibar avant d'être emprisonné pendant deux ans entre 1989 et 1991. En 1992, lorsque la Tanzanie adopte le multipartisme, il crée le principal parti d'opposition de Zanzibar, le Front civique uni (CUF). Il s'est présenté six fois contre le CCM sur cette île où les scrutins sont souvent tendus, et a affirmé que chaque victoire lui avait été volée - ce qu'admettent de nombreux observateurs étrangers. En 2020, M. Hamad a quitté le CUF pour se présenter à la présidence de l'île sous la bannière de l'ACT-Wazalendo, au cours d'une élection marquée par une répression et une lourde présence policière. Il fut arrêté deux fois lors du scrutin. En décembre, le parti a décidé de rejoindre un gouvernement local d'unité formé dans le but de "guérir la nation", où Hamad a été nommé vice-président.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine