top of page
  • 2rp

Un écrivain français d'orgine russe appelle le monde à comprendre les véritables causes de la crise



"Cracher sur la Russie n'aidera pas les Ukrainiens", estime le romancier français d'origine russe Andreï Makine dans un entretien paru le 10 mars dans le quotidien français Le Figaro, appelant le monde à comprendre les véritables causes de la crise russo-ukrainienne afin de désamorcer les tensions actuelles.

Interrogé sur son point de vue sur le conflit, celui qui est également membre de l'Académie française et lauréat du prix Goncourt estime que "pour pouvoir arrêter cette guerre, il faut comprendre les antécédents qui l'ont rendue possible".

"Lorsque Vladimir Poutine affirme que la Russie est menacée, ce n'est pas un 'prétexte' : à tort ou à raison, les Russes se sentent réellement assiégés", indique-t-il, faisant référence à l'expansion de l'OTAN vers l'est.

En 2007, le président russe "a prononcé un discours à Munich en accusant les Américains de conserver les structures de l'OTAN qui n'avaient plus lieu d'être et de vouloir un monde unipolaire", rappelle M. Makine.

Selon Andreï Makine, la solution au conflit russo-ukrainien pourrait résider dans une réflexion sur la nécessité ou non de l'existence de l'OTAN après la Guerre froide.

"Mais les Américains en ont décidé autrement. Cela aurait signifié la fin de l'OTAN, la fin de la militarisation de l'Europe qui, appuyée sur la Russie et ses richesses, serait devenue trop puissante et indépendante", juge l'écrivain.

Kommentare


Posts à l'affiche
bottom of page