UEMOA / 22eme session ordinaire de la conférence : Christian Kabore succède à Alassane Ouattara



Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kabore, a été élu le 25 mars 2021, président en exercice de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). C’était à l'issue de la 22e session ordinaire du groupe sous régional tenue par visioconférence.


Les priorités de son mandat porteront sur le volet sanitaire, l'harmonisation, la concertation et le maintien des efforts dans la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus dans l'espace communautaire, a précisé dans un communiqué le ministre burkinabè de l'Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kabore. Au cours de cette 22e session, les dirigeants du bloc ont décidé d'harmoniser le coût des tests de dépistage à 25.000 francs CFA (45 dollars), de fixer à cinq jours la durée de validité desdits tests et de reconnaître mutuellement ces tests au sein de l'UEMOA, a-t-il ajouté. Le ministre a par ailleurs indiqué que le président Kabore allait également travailler à l'ouverture progressive des frontières et à la consolidation du processus d'intégration.


Selon lui, les chefs d'Etat et de gouvernement ont pris l'engagement de poursuivre le travail d'ouverture progressive des frontières terrestres. La question de la monnaie unique et la consolidation de la paix dans les pays membres de l'UEMOA figurent également parmi les priorités de Roch Marc Christian Kaboré, a-t-il ajouté. Sur le plan de la lutte contre l'insécurité, l'UEMOA a décidé d'accompagner les pays du G5 Sahel à travers une contribution exceptionnelle de certains pays, dont le Sénégal avec un milliard de FCFA (1,8 million de dollars), la Côte d'Ivoire avec deux milliards de FCFA (3,5 millions de dollars), et l'UEMOA contribuant en propre avec deux milliards également.


C’est Alassane OUATTARA, qui a ouvert les travaux. Dans son allocution, il a indiqué qu’il aurait voulu comme prévu, accueillir ses pairs « à Yamoussoukro pour les besoins de cette 22ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de notre Union. Mais la pandémie du covid-19 qui continue de sévir partout à travers le monde a, une fois de plus, imposé son agenda. » Une pandémie, qui, dira OUATTARA, « a entraîné de nombreuses pertes en vies humaines. Ses conséquences affectent également l'activité économique ainsi que l'équilibre des finances publiques de nos pays respectifs. »


Avant le Président en exercice de la Conférence, il revenait à Sani YAYA, Président du Conseil des Ministres Statutaire, de présenter la situation de l’Union en 2020. Il a souligné que « le taux de croissance du PIB, initialement attendu à 6,6% en 2020, est ressorti à 0,9%, en raison de la baisse générale de l’activité, en particulier dans les secteurs de manufacture, du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration…, » Le niveau général des prix a progressé de 2,1% en 2020 après une baisse de 0,7% en 2019, sous l’effet du renchérissement des denrées de grande consommation, consécutif aux difficultés d’approvisionnement des marchés. »


Les travaux se sont poursuivis à huis clos. Les Présidents Roch Marc Christian KABORE du Faso, Umaro Sissoco EMBALO de la Guinée-Bissau, Bah N’DAW du Mali, Issoufou MAHAMADOU du Niger, Macky SALL du Sénégal ainsi que Faure Essozimna GNASSINGBE du Togo ont participé à cette session. Le Bénin a été représenté par son Ministre des Affaires Etrangères.


Le président Kabore remplace le président ivoirien Alassane Ouattara qui a dirigé l’institution pendant 5 ans. L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation ouest africaine créée le 10 janvier 1994 à Dakar, au Sénégal avec pour mission la réalisation de l’intégration économique des États membres. Elle regroupe huit pays que sont : le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.



Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube