• 2rp

Tunisie / Japon : les pays discutent des préparatifs du 8eme Sommet de TICAD 8



Le ministre des Affaires étrangères japonais, Toshimitsu Motegi, effectuera une visite en Afrique du Sud et en Tunisie, en début de ce mois de décembre.



Cette visite s’inscrit dans l’objectif de transmettre la disposition du Japon à aider dans la lutte contre le coronavirus mais également de discuter de la proposition de Tokyo de réaliser un espace Indo-Pacifique, libre et ouvert, centré sur l’état de droit et la liberté de navigation. L’espace Indo-Pacifique est le socle d’une stratégie promue par le Quadrilateral Security Dialogue, ou « Quad ». En 2007, un discours du Premier Ministre japonais Shinzô Abe devant le Parlement indien a lancé cette alliance, qui consiste en un dialogue stratégique informel entre le Japon, les États-Unis, l’Inde et l’Australie. En novembre 2017, lors du sommet de l’ASEAN à Manille, les leaders de ces quatre pays se sont rencontrés et ont convenu de relancer cette initiative entre-temps délaissée, notamment en raison des tensions irrésolues en mer de Chine méridionale. Au sein de ce quatuor, cœur battant de la promotion de l’espace Indo-Pacifique, le Japon est particulièrement actif, prenant soin de renforcer ses relations avec ses partenaires, les États-Unis en tête.


Il est à noter que la Tunisie accueillera la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique en 2022, les préparatifs du huitième Sommet de la Conférence seront également évoqués lors de cette visite. Ce sommet, qui se tiendra en Tunisie en 2022, sera la plus grande réunion internationale organisée par la Tunisie depuis l'indépendance, compte tenu de l'ampleur de la participation à cet événement important, auquel une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains devraient prendre part, en plus du Premier ministre japonais, des membres de son gouvernement, un nombre important de chefs d'organisations internationales, plus de 11 mille participants d'institutions japonaises et africaines des secteurs public et privé, des experts, des universitaires et des représentants des institutions financières internationales


La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique "Ticad" est une initiative gouvernementale du Japon sur le développement de l'Afrique, qui a été lancée pour la première fois en 1993, et elle comprend également cinq grandes parties appelées "organisateurs participants" : le gouvernement japonais, la Commission de l'Union africaine, le Bureau du conseiller spécial pour l'Afrique des Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement et la Banque mondiale.


Le "Ticad" cherche à promouvoir le dialogue politique entre l'Afrique et ses partenaires et à recueillir un soutien pour les initiatives de développement africaines. Les travaux du sommet et des réunions parallèles qui se réunissent en marge tournent autour du développement de partenariats avec les pays africains à la lumière des transformations économiques, de l'amélioration de l'environnement des affaires, en encourageant l'investissement privé et l'innovation, et en renforçant la sécurité, la stabilité et la paix.


Le Japon a accueilli six conférences Ticad, et la Tunisie sera le deuxième pays africain à accueillir cet événement international majeur en dehors du Japon, après la conférence de Nairobi en 2016 au Kenya.



Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine