Tchad / Sécurité : création d'une commission locale de désarmement au Sila



Le gouvernement a demandé la réactivation de toutes les commissions de désarmement à travers le pays suite à la résurgence des conflits intercommunautaires.


Le gouverneur de la province de Sila, le général Abdraman Ali Mahamat, a mis en place par arrêté une commission locale de désarmement dans la province de Sila. La commission a pour mission de mener des renseignements pointus par tous les canaux pouvant toucher les cibles, mener des patrouilles systématiques à tout moment dans la province, procéder aux opérations de récupération des armes détenues illégalement par les civils et autres, et prodiguer des conseils utiles aux populations sur la dangerosité de la libre circulation d'armes au sein des communautés.



La commission locale de désarmement rendra compte régulièrement de ses activités à la commission nationale de désarmement, selon l'arrêté. Elle est composée du gouverneur (président d'honneur), du commandant de la zone de défense et de sécurité n°11/Sila (président actif), du commandant de la Légion de la Gendarmerie nationale n°22/Sila (1er vice-président), du commandant du groupement de la Garde nationale et nomade du Tchad n°17/Sila (2ème vice-président) et du délégué provincial de la Police nationale. La commission locale comprend également plusieurs membres (SST, ANS, ANT, GNNT, conseillé à la sécurité du gouverneur, Procureur, Sultan du Dar Sila, chefs de canton, etc).


Tous les préfets et les sous-préfets sont d'office présidents d'honneur dans leurs circonscriptions administratives respectives. Le gouvernement a demandé la réactivation de toutes les commissions de désarmement à travers le pays suite à la résurgence des conflits intercommunautaires. Une commission nationale a été créée par arrêté du ministre d'État, ministre secrétaire général de la Présidence de la République.

Posts à l'affiche
Posts Récents