top of page
  • 2rp

Tchad : « le Tchad est un, uni et indivisible »


Le président du Conseil militaire de transition (CMT), Mahamat Idriss Deby, a convié les politico-militaires, signataires de l’accord de Doha, à un dîner ce samedi 3 septembre 2022 au Palais présidentiel. A cet effet, le président du conseil militaire de transition met en garde tous ceux qui ont à l'esprit de « diviser le Tchad ». C'est la première rencontre officielle des politico-militaires avec le chef de la transition, depuis leur retour au pays. Les signataires de l'accord de paix de Doha ont regagné successivement le Tchad pour prendre part aux assises du dialogue national qui s'est ouvert depuis le 20 août dernier.



Lors de ce dîner, le Général Mahamat Idriss Itno, a promis d'être « sans pitié face à toute tentative de division, de quelconque nature que ce soit et d’où qu’elle vienne ».


Samedi, le président de transition du Tchad a une fois de plus lancé « un nouvel appel patriotique » à ses frères politico-militaires « qui hésitent encore à rejoindre les assises du Dialogue National Inclusif et Souverain » tenues à Ndjamena.


Le chef de la transition du Tchad a mis en garde contre des activités divisionnistes qui seraient appuyées par des "officines étrangères".


Selon le Pcmt, aucune « paix véritable n’est possible tant et aussi longtemps qu’il subsiste en nous, des petites querelles intestines, des petites luttes égoïstes, des petites rancœurs entretenues, des petites revanches voulues et des petites discordes semées ».


Pour le Président du conseil militaire de transition Mahamat Idriss Déby, il faut libérer les cœurs de tout ce qui fragilise la paix. « Il n’y a pas de raison que nous n’y arrivons pas, si sous d’autres cieux lointains nous contribuons, à notre corps défendant, au retour et à la construction de la paix. Cette paix doit être construite et consolidée d’abord et avant tout, chez-nous-mêmes et pour nous-mêmes », souhaite-t-il.


A tous ceux qui estiment qu’il faut diviser le Tchad, le Pcmt répond que « le Tchad est un, uni et indivisible. Il en était ainsi hier, il en est ainsi aujourd’hui et il en sera ainsi demain. Il n’y aura ni deux Tchad, ni deux peuples tchadiens. Le Tchad restera un, uni et indivisible à jamais ».



Le Président du conseil militaire de transition attire l’attention des « officines étrangères » et aux « divisionniste tchadiens, tapis dans l’ombre », qui rêvent de compromettre l’unité du peuple tchadien, et de disloquer l’unicité de la République du Tchad. « Ceci est une ligne rouge. Nous serons sans pitié face à toute tentative de division, de quelconque nature que ce soit et d’où qu’elle vienne », prévient-il avant d’ajouter que ceux qui pèchent dans la misère de la jeunesse, payent des consciences innocentes parmi les jeunes, brandissent des slogans de divisons et agissent par procuration pour diviser le Tchad seront traqués, démasqués et mis hors d’état de nuire par toutes les voies légales.


« Le Conseil Militaire de Transition n’est pas venu au pouvoir par la Force. Nous n’avons pas versé une seule goutte de sang tchadien. Nous n’avons pas l’intention de verser le moindre sang au sortir de cette Transition inclusive, consensuelle apaisée et exemplaire », estime-t-il.


Posts à l'affiche