top of page

Tchad : bientôt le problème de délestage sera un lointain souvenir à N'Djamena



“L’accès à l’électricité ne doit pas être un luxe mais c’est plutôt un droit humain et vous êtes dans votre droit de demander des actions immédiates et pérennes qui régleront définitivement ce problème“, a écrit Djerassem Le Bemadjiel sur sa page Facebook ce 8 avril 2022. Dans ce post où le ministre dit rendre compte de sa gestion 45 jours après sa nomination, la question de l’énergie a occupé une grande partie.



D’après le ministre, le besoin actuel de la partie de la ville de N’Djamena couverte par le réseau électrique (1/3 environ) est de 120 MW. “Il faut donc une capacité de production de 120 MW pour qu’il n’y ait pas de délestage“, affirme-t-il. Cependant, dit le ministre, la capacité totale de production disponible dans la ville de N’Djamena est de 90 MW. “Sur ces 90 MW la dotation en carburant ne permettait de démarrer que 70 MW. Nous avons porté la situation à l’attention du PCMT qui a immédiatement approuvé l’approvisionnement supplémentaire de 3 citernes de gasoil par jour. On arrive donc aujourd’hui à produire la totalité des 90 MW“, assure-t-il. Malgré tout, il manque 30 MW pour couvrir la ville d’où “ces délestages irréductibles que nous avons actuellement”, écrit Djerassem Le Bemadjiel qui balaie d’un revers de main le manque de carburant : “Ce n’est plus le manque de carburant mais plutôt le dépassement des capacités de production existante“.


Toujours selon le ministre du Pétrole et de l’Energie, cette situation est portée à la connaissance du Président du Conseil militaire de transition qui a approuvé “immédiatement la solution d’urgence qui consiste à faire venir 30 MW conteneurisés pouvant être opérationnels en quelques semaines à partir de la date de signature des accords”.


Je peux vous rassurer que la volonté politique y est et rien n’empêchera de régler cette situation définitivement. La SNE travaille donc d’arrache-pied pour amener sa capacité de production au dessus de la demande de la ville“, conclut Djerassem Le Bemadjiel.

Mots-clés :

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page