Soudan / Nouveau cabinet : le chef de guerre Gibril Ibrahim, nommé ministre des finances



Le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a annoncé ce 8 février 2021, un remaniement ministériel visant à ajouter des ministres rebelles dans le cadre d’un accord de paix que les autorités de transition ont conclu avec une alliance rebelle l’année dernière.


Le gouvernement d’Hamdok comprend des ministres du Front révolutionnaire soudanais, une alliance de groupes armés. L’accord de paix a été signé en octobre à Juba après des mois de négociations et a donné aux rebelles des postes au Cabinet et 75 sièges législatifs dans un parlement de transition. Mariam al-Mahdi, vice-chef du principal parti d’opposition Umma et fille de Sadiq al-Mahdi, le dernier Premier ministre démocratiquement élu du Soudan, a été nommée ministre des Affaires étrangères. Gibril Ibrahim, un puissant chef rebelle, a été nommé à la tête du ministère des Finances.


Il est le leader du Mouvement pour la justice et l’égalité, qui fait partie du Front révolutionnaire soudanais. Le Premier ministre a gardé Nasredeen Abdulbari comme ministre de la Justice et Yasser Abbas comme ministre de l’irrigation. L’armée a également maintenu le général de division Yassin Ibrahim Yassin comme ministre de la Défense. Hamdok a dissous le 7 février 2021, son ancien gouvernement dans une mesure attendue après que le Conseil souverain au pouvoir au Soudan a nommé trois représentants du Front révolutionnaire soudanais comme nouveaux membres. La nouvelle équipe gouvernementale de 25 ministres compte quatre femmes en son sein.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine