• 2rp

Soudan – Ethiopie / Barrage de la renaissance : les pays conviennent de reprendre les négociations



Le cabinet soudanais a annoncé un accord avec l'Éthiopie pour reprendre les négociations sur le grand barrage de la Renaissance éthiopienne et ses frontières connexes.


Cette annonce fait suite à la visite de deux jours du Premier ministre soudanais Abdullah Hamdok et de sa délégation d'accompagnement à Addis-Abeba. Les pourparlers ont commencé par une discussion conjointe avec des responsables éthiopiens, suivie d'une réunion à huis clos avec Hamdok et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. Les deux parties se sont accordées sur un certain nombre de questions concernant les relations entre les deux pays, y compris la reprise du comité des frontières et les négociations sur le grand barrage de la Renaissance au cours de la semaine prochaine. Ils ont également convenu de tenir d'urgence un sommet de l'organisation de l'Autorité intergouvernementale pour le développement.


Le Cabinet soudanais a qualifié la visite de « fructueuse » et selon un tweet du bureau du Premier ministre éthiopien, la délégation soudanaise a renouvelé sa « solidarité avec le gouvernement éthiopien dans son processus d'application de la loi ». La visite est intervenue deux semaines après que le dirigeant éthiopien a déclaré la victoire dans la lutte contre le gouvernement régional au Tigré.



Faut-il le rappeler, L'Égypte, qui dépend considérablement de l'eau douce du Nil, a fait part de ses craintes que le grand barrage de la Renaissance, ait un impact négatif sur l'approvisionnement en eau du pays et a insisté pour que des mesures soient mises en place pour protéger les pays en aval en cas de sécheresse pendant le processus de remplissage du barrage. L'Éthiopie, pour sa part, a souligné l'importance du projet pour renforcer son économie, où plus de la moitié de la population vit actuellement sans accès à l'électricité.


Le Soudan est quelque peu pris au milieu des intérêts conflictuels de l'Égypte et de l'Éthiopie. Il y a un potentiel pour que le pays se développe davantage avec l'opération du grand barrage de la Renaissance, mais les responsables gouvernementaux craignent que cela puisse également menacer des barrages préexistants.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine