top of page
  • 2rp

RDC – Rwanda: Kinshasa dénonce une « nouvelle provocation » de Kigali



Les autorités congolaises ont accusé le président rwandais, Paul Kagame, de « transgresser l’histoire » en évoquant un conflit de terre entre le Rwanda et son voisin la République démocratique du Congo (RDC).


En visite au Bénin, le président rwandais avait expliqué, samedi, au cours d’une conférence de presse, que la rébellion du M23, qui mène des offensives dans l’Est de la RDC et est accusée d’être soutenue par le Rwanda, n’était pas le problème de la sous-région.


Un fait qui remonterait à l’époque précoloniale selon le Chef d’Etat rwandais. « En ce qui concerne le M23 et toutes les personnes liées au M23, les Congolais qui ont bénéficié de l’héritage rwandais, les frontières qui ont été construites durant la période coloniale ont affecté et divisé nos peuples. Une partie du Rwanda qui a été donnée au Congo, le sud à l’Ouganda …etc », avait déclaré Kagame.


La semaine dernière, le ministre rwandais de l’Unité nationale, Jean Bizimana, avait déjà évoqué un conflit foncier entre les deux pays.


C’était alors à l’occasion de la Conférence sur la journée nationale des héros du Rwanda où Bizimana avait indiqué que son pays avait été « diminué ». Les problèmes dans la région tirent leurs sources, selon lui, « du dérapage de la conférence de Berlin » de 1884 - 1885 présentée par certains historiens comme étant un sommet ayant été organisé pour le partage de l’Afrique entre colons.


Ses propos constituent « une nouvelle provocation », a déclaré Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement dans une publication internet. Pour lui, le dirigeant rwandais « transgresse l’histoire ».

« Ce qu’il ne dit pas ce qu’il est la cause de l’insécurité à l’Est, créateur du RCD, CNDP, M23. (Diverses rebellions pro rwandaises ayant sévi dans la région depuis 1998), Ce qu’il ne doit jamais oublier ce que nous défendrons chaque centimètre de notre territoire », a indiqué le porte-parole congolais.


Mots-clés :

Commentaires


Posts à l'affiche
bottom of page