top of page

RDC / Investiture du président : Le président réélu, Felix Tshisekedi prête serment ce 20 janvier en présence de plusieurs Chefs d’Etat africains



Largement réélu lors de la présidentielle de 20 décembre dernier, le président de la République démocratique du Congo, Felix Tshisekedi, prête serment ce samedi 20 janvier pour un second mandat, en présence de plusieurs Chefs d’Etat africains.


Pour son investiture le stade des Martyrs, plus grande enceinte de Kinshasa, d'une capacité de 80 000 places. Il prend pour la seconde fois les rênes de cet immense pays d'Afrique centrale.


Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, sorti largement vainqueur des élections de décembre qualifiées de "simulacre" par l'opposition, prête serment, samedi 20 janvier, pour un nouveau mandat de cinq ans.


Selon plusieurs analystes, l'augmentation du nombre de Chefs d'État attendus en 2024, comparé à 2019, témoigne de la montée en puissance de la diplomatie congolaise. En janvier 2019, le président kényan Uhuru Kenyatta était le seul chef d’État présent à la cérémonie d’investiture du nouveau président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi. Cette situation l'avait conduit à visiter le Kenya et d’autres pays du continent en amont du sommet de l’Union Africaine (février 2019) avec comme objectif de « relancer les relations » avec ces pays.


Au cours de cette cérémonie, le Chef de l’Etat a reçu des symboles du pouvoir politique et traditionnel des mains du premier président de la Cour Constitutionnelle. « La cérémonie d’investiture est un moment solennel de communion du président de la République, qui est le symbole de l’unité de la nation, avec sa population. Voilà pourquoi les portes du stade sont ouvertes au public, » laissé entendre Giscard KUSEMA, directeur adjoint de la cellule de la Communication de la Présidence de la République.

Mots-clés :

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page