• 2rp

RDC / Crise politique : la présidente de l’Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda, destituée



Jeanine Mabunda n’est plus la présidente de l’Assemblée nationale en RDC. Elle a été destituée ce jeudi 10 décembre 2020 à l’issue du vote organisé ce jour, par les députés qui ont majoritairement voté à l’issue d’un choix consécutif à une pétition initiée contre elle.



Par 281 voix sur les 483 votants, les élus du peuple ont décidé de destituer la présidente de la chambre basse du parlement de la RDC. Ils ont été 200 députés à rejeter la pétition contre la présidente de l’Assemblée nationale. Un bulletin nul et une abstention ont été enregistrés. En effet, les députés nationaux examinent depuis ce jeudi 10 décembre au siège de l’Assemblée nationale la plénière sur l’examen des pétitions contre les membres du bureau. Avec 483 députés présents sur les 500, le quorum était atteint. Les 6 pétitions contre le bureau de l’Assemblée nationale vont être examinées. Les documents ayant trait à ces pétitions ont été distribués dans la salle. La présidente de l’Assemblée Jeanine Mabunda était accusée par les pétitionnaires de : l’opacité dans la gestion des finances, du mépris à l’égard de la plénière, des violations répétées de la constitution et du règlement intérieur.


Les autres membres évincés


Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, Boniface Balamage est aussi déchu conformément à l'article 31 alinéa 08 du règlement intérieur. A l’issue du vote, 265 députés ont été pour sa déchéance alors que 215 ont été contre. Musao Kalombo, rapporteur de l’Assemblée nationale a aussi été destituée. Le rapporteur adjoint Jacques Lungwana ainsi que la questeur Machozi Alfani ont aussi été déchus, à l’issue du vote des pétitions les concernant. La pétition contre le sixième membre du bureau visé n’a pu être examiné, ce dernier étant malade et hospitalisé à Kinshasa. Ces résultats de vote ouvrent donc la voix a des prochaines élections des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Et pour certains observateurs, c’est une première victoire pour Félix Tshisekedi, qui a annoncé la rupture de l’alliance qui le liait à son prédécesseur, Joseph Kabila.


Récit des faits


C’est dans un climat de méfiance et d’extrême vigilance entre le FCC et l’Union sacrée pour la nation que s’est déroulée le vote des cinq pétitions contre Jeanine Mabunda et les cinq autres membres du bureau de l’Assemblée Nationale. Grâce à la rigueur et la sérénité du président du bureau d’âge, Mboso Nkodia, tout processus s’est passe dans le calme et la transparence.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine