top of page
  • 2rp

RDC : 19 morts dans une attaque des rebelles des ADF dans l'est du pays


Au moins 19 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche lors d'une nouvelle attaque attribuée aux rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris dimanche de sources locales.



Cette attaque, commise dans le village de Kirindera, en territoire de Beni de la province du Nord-Kivu (est), a fait au moins 19 victimes civiles, dont la majorité ont été tuées à l'arme blanche, selon un bilan provisoire fourni dans la matinée de dimanche par Carly Nzanzu Kasivita, ancien gouverneur du Nord-Kivu.


Plusieurs bâtiments dans le village, dont un centre de santé, ont été incendiés par les rebelles.


Cette atrocité est survenue deux jours après une autre attribuée à la même rébellion jeudi dernier dans des villages en territoire de Beni, où au moins 44 personnes ont été sauvagement tuées.



Les ADF ont été fondées dans les années 1990 par plusieurs mouvements d'opposition en Ouganda. Vaincus par l'armée ougandaise, ces rebelles sont restés actifs dans l'est de la RDC, ce qui a engendré des opérations conjointes de la RDC et de l'Ouganda pour traquer ce groupe aujourd'hui affilié à l'Etat islamique.


Depuis des décennies, les rebelles des ADF actifs dans le territoire de Beni continuent de multiplier les attaques contre la population en dépit des opérations conjointes entre Kinshasa et Kampala qui sont toujours en cours dans la province du Nord-Kivu et celle de l'Ituri (est).



Depuis mai 2021, ces deux provinces ont été placées en état de siège, où les autorités civiles sont remplacées par les autorités militaires.

Comentários


Posts à l'affiche
bottom of page