RCA / Paix durable : plus de 200 ex-rebelles adhérent au programme de désarmement




Quelque 217 ex-combattants rebelles de la Séléka rénovée, un des quatorze groupes armés signataires d'un accord de paix avec le gouvernement centrafricain en février 2019, se sont volontairement faits désarmer puis démobiliser dans un ancien camp militaire à la sortie nord de la capitale, Bangui.



Les armes restituées à l'équipe mobile de l'Unité d'exécution du programme national du désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement (UEPNDDRR) se composent de kalachnikovs, de lance-roquettes, de fusils MAS-36, de caissettes de munitions et autres effets militaires. Elles ont été stockées dans un conteneur et seront préservées par les casques bleus de la mission onusienne de maintien de la paix en Centrafrique (MINUSCA), partenaire de l'opération.


D'après le coordonnateur de l'UEPNDDRR, Samuel Touaténa, "l'objectif est de ramener la paix en République centrafricaine et également inciter les ex-combattants à libérer automatiquement les locaux (d'anciens camps militaires), ainsi que les domiciles des particuliers occupés plus de huit ans durant". A cette occasion, un des ex-rebelles, Gildas Binguibanga-Tchénégolo, a reconnu, au nom de ses pairs, le tort commis aux habitants du secteur, en occupant leur domicile par la force ou en leur infligeant des actes de violence. Il a juré qu'ils ne recommenceront plus.


A l'issue de ce désarmement, ces derniers ont deux opportunités : soit intégrer les rangs des forces de défense et de sécurité, s'ils sont éligibles après un examen médical rigoureux, des épreuves physiques et un concours testant leur niveau scolaire, soit intégrer la vie socioéconomique en choisissant un métier de leur choix. A cette fin, ils devront suivre une formation professionnelle à l'issue de laquelle ils seront dotés en kits d'installation.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine