top of page
  • 2rp

Qui était le Général Major Cyrille Ndayirukiye



Le Général Major Ndayirukiye détenu dans la prison de Gitega depuis 2015 est décédé. Une source fiable a confirmé la nouvelle de sa mort à Iwacu.


Né à Kiganda (Muramvya), le Général Major Cyrille Ndayirukiye est de la 11e promotion de l’ISCAM, l’Institut des Cadres militaires.Commandant du centre d’Instruction militaire de Bururi de 1985 à 1986, il fut également commandant de la 4e région militaire.


Cyrille Ndayirukiye fut tour à tour Attaché militaire pour l’ambassade du Burundi en Belgique et en Ethiopie avant d’être nommé ministre de la défense. A Bruxelles, il y a suivi une formation en International Trade Management.

De 2000 à 2002, Cyrille Ndayirukiye est nommé ministre de la Défense nationale. Après ses deux ans au gouvernement, Général Major Cyrille Ndayirukiye a été désigné directeur de l’Easbricom, un mécanisme de coordination de la brigade en attente de l’Afrique de l’Est, créé en mars 2007. En avril 2009, il est nommé Attaché militaire pour l’ambassade du Burundi à Tripoli.


Le Général Major Cyrille Ndayirukiye est en 2013 commandant de l’East AfricanStand By Force (EASF) regroupant militaires, policiers et civils des pays de l’Afrique de l’est et de l’Océan indien dont les îles Comores, Djibouti, Ethiopie, Kenya, Iles Seychelles, Somalie, Soudan, le Rwanda, le Burundi et l’Uganda.


Par ordonnance ministérielle du 4 juin 2014, Général Major Cyrille Ndayirukiye est nommé Conseiller principal au Ministère de la Défense et des Anciens combattants, chargé des Affaires diplomatiques.


En janvier 2016, il avait été condamné à une perpétuité assortie d’une interdiction d’exercer toute fonction publique durant 10 ans suite à la tentative ratée du coup d’Etat de mai 2015.

Mots-clés :

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page