Ouganda / Forces de défense : l'UPDF va construire un musée militaire à Katonga



Les Forces de défense du peuple ougandais (UPDF) et la Direction des doctrines, ont décidé de construire un musée militaire national ougandais à Katonga, à la périphérie de la ville de Masaka. Une idée saluée par le président Yoweri Kaguta Museveni, également le commandant en chef de l'UPDF. « Je tiens à remercier l'UPDF et la Direction des Doctrines pour avoir enfin vu l'évidence qu'est l'histoire de la NRA / NRM parce qu'elle est unique et spéciale. Le musée est une bonne idée et Katonga un meilleur emplacement pour sa préposition commerciale », a déclaré le président Museveni.


Le Président a fait ces remarques peu de temps après avoir posé la première pierre de la construction du Musée militaire national ougandais dans le cadre des activités marquant le 40e anniversaire de Tarehesita. Plus tard, le chef de l’Etat a lancé des activités pour marquer le 40e anniversaire de Tarehe Sita sur le terrain de l'école primaire Rubanda dans le district de Mpigi. Les célébrations de cette année se dérouleront sous le thème ; « Célébrer l'UPDF à 40 ans ; fruits d'un partenariat fructueux visant à maintenir et à consolider la sécurité, la stabilité et la prospérité du peuple » Museveni a révélé que la plupart des guerres, en particulier en Afrique, avaient quelqu'un qui les soutenait comme des bailleurs de fonds étrangers, contrairement au NRM qui était soutenu et soutenu par la population locale. « Ici, c'est notre peuple qui nous a soutenus, il est donc bon de saisir l'histoire de cette lutte. Merci d'être venu pour construire ce musée », a déclaré le président Museveni.


Le numéro un ougandais, a fait savoir que si l'on suit la ligne NRA / NRM de prendre soin du peuple, on n'échouera pas dans la direction. « Notre ligne était et s'occupe toujours des gens et de leurs besoins, mais maintenant les dirigeants ont négligé les gens ordinaires et ils les surtaxent », a-t-il dit. Le président a mis en garde les dirigeants locaux contre la surtaxe des gens ordinaires en disant qu'ils devraient au moins payer une licence annuelle mais pas une taxe mensuelle. « Ne prenez jamais un fil ou même une aiguille à des pauvres sans payer. C'est ce qui nous a fait réussir », a-t-il déclaré. Pour lui, de nombreux Ougandais paient volontairement des impôts, par exemple en achetant de la bière pour ceux qui boivent entre autres. Le président Museveni a conseillé à l'UPDF d'ajouter des portraits de feu Muama Ghadafi, Julius Nyerere et Samola Machelle sur le site pour leur contribution au cours de cette lutte.


Répondant à l'inquiétude du président local selon laquelle l'école primaire de Rubanda ne serait pas propriétaire du terrain sur lequel l'école est assise, Museveni a ordonné qu'un titre de terrain au nom de l'école soit traité. Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, l'hon. Adolf Mwesigye a déclaré que les Ougandais ont toutes les raisons de célébrer avec l'UPDF les 40 ans de sécurisation de l'avenir de l'Ouganda et de consolidation de la paix et de la stabilité totales dans le pays. Il a félicité le Président pour le renforcement des capacités de l'UPDF au cours des 40 dernières années. « Merci d'avoir renforcé la capacité de notre force. C'est une réalisation fondamentale », a déclaré le ministre Adolf Mwesigye. Le chef des forces de défense, le général David Muhoozi, a remercié le président d'avoir épargné le temps de son programme de campagne chargé pour lancer les activités d'unité de la défense marquant le 40e anniversaire de Tarehe Sita.


La CDF a déclaré que, alors que la force célèbre Tarehe Sita, elle célèbre également tous ceux qui ont contribué à la lutte. Il a révélé que les célébrations de cette année auront lieu dans le Grand Masaka. Le commandant de la direction des doctrines, le lieutenant général Pecos Kuteesa, a révélé que la construction du musée militaire national ougandais à Katonga coûtera 110 milliards et devrait durer 4 ans. "Katonga a beaucoup de souvenirs pour moi, le but du musée est de préserver et de conserver l'histoire de l'armée ougandaise", a déclaré le lieutenant général Pecos Kuteesa. Des officiers militaires de haut rang, des ministres et des dirigeants politiques étaient présents à la fonction.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine