Nouvelle-Zelande / Covid-19 : le pays impose le verrouillage à Auckland après 3 nouveaux cas



La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a annoncé un verrouillage de trois jours dans la plus grande ville du pays, Auckland. Le verrouillage intervient un jour après que le premier ministre Ardern a confirmé que les trois nouveaux cas de COVID-19 avait été enregistré dans ville. Les malades seraient des cas de la variante britannique la plus contagieuse.


Auckland est passée au niveau d'alerte 3 et le reste de la Nouvelle-Zélande au niveau d'alerte 2. Les mesures resteront en place pendant trois jours jusqu'à mercredi minuit. Le Premier ministre a déclaré que les restrictions de niveau 3 obligeaient tout le monde à rester à la maison, sauf pour les achats essentiels et les travaux essentiels, répétant l'approche extrêmement prudente que le pays avait adoptée au cours de l'année écoulée pour éradiquer la pandémie. Le niveau d'alerte 2, quant à lui, impose la distanciation sociale et limite les rassemblements sociaux à 100 personnes.


La Nouvelle-Zélande n'a eu aucun cas de virus local depuis des mois jusqu'aux infections récentes et a été classée comme la plus performante dans un index de près de 100 pays basé sur l'endiguement du coronavirus, en fermant ses frontières internationales tôt, la nation insulaire a pratiquement éradiqué le virus dans le stade précoce de la pandémie. Avec une population de 5 millions d'habitants, le pays a signalé un total de 2 336 cas et 25 décès depuis le début de la pandémie.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine