top of page

Nigeria / Présidentielle 2023: Bola Tinubu, candidat du parti au pouvoir, déclaré vainqueur


Le candidat du « All Progressives Congress » (APC), parti au pouvoir au Nigeria, Bola Tinubu, a remporté ce mercredi 1er mars l'élection présidentielle, selon les résultats officiels proclamés par la Commission électorale nationale (Inec).


Selon la commission électorale, le candidat du Congrès des progressistes (APC) a cumulé plus de 8,8 millions de voix lors du premier tour, remportant ainsi l'une des élections les plus disputées de l'histoire démocratique du pays. Atiku Abubakar, qui faisait campagne sous les couleurs de la principale formation de l'opposition PDP, a recueilli 6,9 millions de voix, Peter Obi, du Parti travailliste (LP), a remporté 6,1 millions de voix.


Il faut préciser que, pour l'emporter dès le premier tour, Bola Tinubu devait non seulement obtenir la majorité des suffrages, mais également 25% des voix dans au moins deux tiers des 36 Etats de la fédération et la capitale Abuja, chose qui a été faite.


Plus de 87 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes samedi 25 Février et le vote, dont la participation n'est pas encore connue, s'est globalement déroulé dans le calme. Mais de nombreux observateurs ont critiqué des retards dans le décompte et d'importantes défaillances dans le transfert électronique des résultats.


Devant ses partisans, rassemblés en pleine nuit à son siège de campagne à Abuja, le président élu a lancé : « Je suis profondément honoré que vous m'ayez élu pour servir notre pays bien-aimé ». Il a également salué une « victoire de la démocratie ».


Cependant, mardi, avant même l'annonce des résultats finaux, l'opposition a demandé l'annulation de l'élection, dénonçant des fraudes « massives ». La commission électorale a de son côté balayé des accusations « infondées et irresponsables », ajoutant que les candidats étaient « libres de s'adresser aux tribunaux » s'ils s'estimaient lésés.


Âgé de 70 ans, Bola Tinubu, ancien gouverneur de Lagos (sud-ouest) et surnommé « le parrain » à cause de son immense influence politique, succèdera au président sortant Muhammadu Buhari, 80 ans, qui se retire après deux mandats comme le veut la Constitution.

Posts à l'affiche
Posts Récents