Niger / Présidentielle 2021 : la CEDEAO déploie 80 observateurs pour le second tour du scrutin


La CEDEAO déploiera 80 observateurs au Niger, pour le second tour de la présidentielle qui se tiendra le 21 février 2021.


Cela fait suite à la proclamation par la Cour Constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays en matière électorale, des résultats définitifs du premier tour du scrutin du 27 décembre 2020. La mission aura pour objectif essentiel de s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’une élection libre, transparente et crédible au Niger. Les observateurs seront déployés dans les huit régions du pays. A l’issue du scrutin, après une session de débriefing, la Mission d’observation électorale de la CEDEAO exprimera son opinion et formulera, si nécessaire, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Ce sera à la faveur d’une déclaration préliminaire du chef de la mission, lors d’une conférence de presse prévue à Niamey, la capitale du Niger.


La CEDEAO lance un appel aux deux candidats ainsi qu’à leurs militants et sympathisants afin que le scrutin se déroule dans la paix, la transparence, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale. Le second tour de cette élection opposera le candidat du parti au pouvoir, Bazoum Mohamed du PNDS Tarayya à l’ex-Président Mahamane Ousmane du parti RDR Tchanji.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine