top of page

Mohammed Ould Ghazouani, le nouveau président de l'Union africaine



C'est l'une des premières conclusions du 37ème sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union africaine. Réunis à Addis-Abeba, siège de cette institution, ses pairs dirigeants africains ont décidé de lui confier la succession du président des Comores à la tête de l'Union africaine et dont le mandat était arrivé à terme. Le président de la Mauritanie devient ainsi le nouveau président de l'Union africaine, siège qui revient tout naturellement à un pays de l'Afrique du Nord après le tour des autres régions du continent à occuper le poste.



Le président Mohammed Ould Ghazouani hérite d'une institution au coeur de plusieurs défis sur le continent et dont les réformes profondes sont demandées de partout à travers l'Afrique. Beaucoup d'analystes estiment que l'Union africaine manque assez de force et d'efficacité pour résoudre de nombreuses crises qui secouent le continent et des changements profonds pour l'adapter à l'évolution même du temps, les besoins et les défis du monde, sont des voies incontournables.



A moment où il prend le pouvoir à la tête de l'Union africaine, il trouve sur sa table, la RDC avec la situation dans l'est du pays, l'agression reconnue pas tous du Rwanda, la guerre au Soudan tout comme en Libye, la tension politique au Sénégal et bien d'autres sujets majeurs à propos des pays comme le Gabon, le Mali, le Burkina, la Guinée et le Niger suspendus de l'organisation à cause des coups d'État enregistrés dans ces pays.

Près d'une trentaine de Chefs d'État prennent part à cette assise qui s'est ouverte le samedi 17 février pour se refermer le lendemain dimanche 18 février 2024.

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page