top of page
  • 2rp

Mali / Assisses nationales de la refondation : dernière phase des discussions ce lundi 27 déc. 2021



Au Mali, c’est la dernière phase des assisses nationales de la refondation. Elles se tiendront ce lundi 27 décembre jusqu’au 31 décembre 2021, au Centre internationale de conférence de Bamako (CICB).


Ces discussions sont censées faire la synthèse des différentes propositions recueillies depuis 20 jours à travers le pays. Différentes recommandations de réforme sur la sécurité, la gouvernance, la justice, la paix et la cohésion sociale seront à l’étude. De nombreux partis politiques, d’associations et des groupes armés signataires des accords de 2015 ont annoncé depuis le départ qu’ils n’assisteront pas aux assisses, pour des désaccords sur l’organisation et le mode de consultation. Mais dimanche dernier, c’est l’officialisation de la participation de Mohamed Ould Checkne Haidara dit Bouyé qui a marqué les esprits. L’influent Cherif de Nioro, chef spirituel de la confrérie hammaliste est un partisan du report des élections prévues le 27 février 2022. Sa venue est perçue comme un symbole fort de soutien à la transition et des autorités en place.


Enfin et du fait du « caractère exécutoire » des résolutions qui seront adoptées, ces assises seront scrutées de toute part. Notamment par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao). Le bloc ouest africain tout comme une partie de la communauté internationale prône un retour rapide à l’ordre constitutionnel sous peine de sanction contre le Mali.


De son côté, le colonel Assimi Goïta, président de la transition, s’est engagé à fournir un chronogramme détaillé du reste de la transition au terme de ses rencontres.

Mots-clés :

Comments


Posts à l'affiche