top of page
  • 2rp

Mali / Tentative d’assassinat d’Assimi Goita : la Russie condamne fermement cet acte de barbarie


Moscou a réprimé de la plus haute énergie la tentative d’assassinat perpétrée contre le président malien Assimi Goita mardi dernier, dans la grande mosquée de Bamako, lors de la prière de la fête de la Tabaski.


Après la communauté Africaine, la Russie s’est prononcée sur la tentative d’assassinat contre le président malien Assimi Goita. Moscou a condamné « fermement l’attaque » qu’elle considère « comme une nouvelle tentative des forces destructrices d’empêcher le processus politique intérieur au Mali d’avancer sous la direction des autorités intérimaires du pays ». « Nous soutenons la détermination de Bamako à prendre toutes les mesures nécessaires pour identifier les personnes impliquées dans ce crime et les traduire en justice. Nous considérons l’attaque comme une nouvelle tentative des forces destructrices d’empêcher le processus politique intérieur au Mali d’avancer sous la direction des autorités intérimaires du pays », a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. « Nous espérons également que les dirigeants maliens seront en mesure de mettre en œuvre les plans existants pour unir la société et organiser des élections générales démocratiques comme prévu le 27 février 2022, avec le soutien de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et de l’Union africaine », a-t-elle ajouté. Mardi matin, le président malien Assimi Goita a été victime d’une tentative d’assassinat. Selon la police, l’agresseur est un enseignant qui a fait usage d’un couteau. Son complice n’est nul autre qu’un membre des forces spéciales maliennes. Une enquête est en cours pour élucider les faits. De sources officielles, le président se porte bien, mais sa sécurité sera renforcée.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
bottom of page