Libye-USA / Crime de guerre : le gouvernement américain ne bloquera pas les poursuites contre Haftar



L'Alliance libyenne américaine a déclaré avoir reçu une correspondance de la Cour fédérale et du département d'État des États-Unis, affirmant qu'elle n'interférerait pas dans les poursuites intentées devant les tribunaux américains contre Khalifa Haftar, qui est un double citoyen libyen-américain.


L'avocat d’haftar, a indiqué que les tribunaux américains devraient à présent poursuivre les poursuites intentées par des ressortissants libyens contre Haftar pour crimes de guerre, affirmant que la justice doit suivre son cours. Le gouvernement libyen a accusé Khalifa Haftar, de « crimes de guerre et crimes contre l’humanité ». Son offensive sur Tripoli, lancée le 4 avril 2019, a causé la mort de 174 personnes. Sur place, le chef du Gouvernement libyen d’union nationale a dénoncé « la sauvagerie et la barbarie » du maréchal Haftar qu’il a qualifié de « criminel de guerre », dans une vidéo publiée par son service de presse. « Nous allons présenter tous les documents à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité », a-t-il ajouté. Al-Sarraj a estimé qu’il était « de la responsabilité juridique et humanitaire du Conseil de sécurité (de l’ONU) et de la communauté internationale, de tenir ce criminel responsable de ses actes ».


Et selon certains observateurs, "La position du gouvernement américain est une victoire politique pour l'équipe de Libyan American Alliane et ses efforts pour rendre justice aux victimes des agressions de Haftar en Libye." Il a déclaré que la position du gouvernement américain était également une indication des politiques du département d'État au sein de la nouvelle administration qui soutiendraient la démocratie et les droits de l'homme ainsi que la construction d'un État civil en Libye.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine