top of page

Libye / Présidentielles et législatives 2021 : l’inscription des candidats a débuté ce 08 novembre



C’est le début de l’enregistrement des candidats de la présidentielle et des législatives mandatés par une feuille de route soutenue par les Nations Unies (ONU) . C’est ce qu’a annoncé la Haute Commission électorale nationale libyenne. Les querelles sur la base légale de l'élection, ainsi que sa date et les qualifications des candidats, ont menacé de faire dérailler un processus de paix qui était considéré comme le meilleur espoir de la Libye depuis des années de mettre fin à l'instabilité chronique et à la violence.


Parmi les potentiels candidats à la présidentielle, Khalifa Haftar, le commandant des forces basées dans l'Est pendant la guerre civile ; Saif al-Islam Kadhafi, le fils de l'ancien président assassiné ; le chef du parlement Aguila Saleh et un ancien ministre de l'Intérieur, Fathi Bashagha. Mais aussi, Abdulhamid al-Dbeibah. Lui et d'autres membres du gouvernement ont juré de ne pas se présenter à l’élection de décembre, mais les analystes disent qu'il pourrait envisager de le faire de toute façon.


Une loi électorale proposée par le parlement en septembre a été rejetée par les détracteurs des organes, y compris d'autres entités politiques, pour avoir enfreint certaines conditions fixées par la feuille de route de l'ONU.

La loi prévoyait un premier tour de l'élection présidentielle en décembre, mais précisait que la date des élections législatives ne serait fixée qu'en janvier.


Le président de la commission électorale Emad al-Sayeh, qui a précédemment déclaré que les élections législatives auraient lieu dans les 30 jours suivant l'élection présidentielle, a déclaré qu'il avait reçu des amendements à la loi du parlement.

Mots-clés :

Kommentare


Posts à l'affiche