Libye : le GNA rejette la réouverture de la route Syrte-Misrata avant le départ des mercenaires



Le commandant de la salle des opérations Syrte-Jufra de l'armée libyenne sous le commandement du gouvernement d'accord national (GNA) Ibrahim Baytelmal a de nouveau rejeté la réouverture de la route Syrte-Misrata avant le retrait des mercenaires de Syrte et Jufra.


Baytelmal a déclaré aux journalistes que la route entre l'est et l'ouest de la Libye "ne sera pas rouverte avant le retrait des mercenaires", ajoutant que les points de l'accord de cessez-le-feu devraient être mis en œuvre, y compris le retrait obligatoire des mercenaires étrangers et le déminage, qui sera accepté par le personnel de la salle après avoir reçu des cartes des emplacements des mines. " La salle des opérations de Syrte-Jufra a rejeté à plusieurs reprises la réouverture de la route Syrte-Misrata en raison de la présence de mercenaires et de forces dans la région en contradiction avec les points d'accord du cessez-le-feu signé à Genève en octobre dernier.


Pendant ce temps, la brigade Hatteen des forces armées du GNA a déclaré plus tôt qu'elle retirerait ses véhicules et équipements militaires de la route côtière, les ramenant dans ses camps, selon une lettre du commandant de la brigade, Omar Atham, envoyée au 5 +5 commission du GNA.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine