top of page

Le Cameroun engagé dans le processus de paix en République Centrafricaine



Après le Tchad, où il a représenté le Cameroun le 23 avril 2021 aux Obsèques Officielles du Maréchal du Tchad Feu IDRISS DEBY ITNO, le Ministre Délégué à la Présidence du Cameroun Chargé de la Défense Monsieur Joseph BETI ASSOMO était hier 12 Mai 2021, à la Base Aérienne 201 de Douala, pour réceptionner les matériels Onusiens de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilité en République Centrafricaine (MINUSCA), destinés aux 1150 Soldats Camerounais, engagés dans la pacification et la protection de l'intégrité du territoire Centrafricain.


1-/ La Paix en République Centrafricaine est une préoccupation majeure des autorités camerounaises.


Un contingent de 1150( mille cent cinquante) Hommes engagés dans le sol Centrafricain, malgré les trois(03) foyers de tension internes que constituent le Nord-ouest, le Sud-Ouest, l'extrême- Nord et le Nord. C'est dire l'importance de la paix en République Centrafricaine pour le gouvernement et l'État du Cameroun. Hier à la Base Aérienne 201 de Douala, Joseph BETI ASSOMO a réceptionné pour le compte du Contingent Camerounais de la MINUSCA, engagé en République Centrafricaine, le matériel ci- dessous :

* 70 (soixante dix) conteneurs,

* 35 (trente cinq) remorques,

* 45 (quarante cinq) pick up Toyota,

* 09 (neuf) véhicules blindés;


Créée en 2014, la MINUSCA, démembrement de l’ONU en République Centrafricaine a pour rôle de sécuriser les populations civiles du foisonnement et exactions des mouvements rebelles et grosso modo, sécuriser tout le pays en sauvegardant l'intégrité territoriale de la République Centrafricaine. Le Cameroun aux côtés des troupes d'autres pays membres des Nations Unies, participe activement et efficacement à cette mission de paix onusienne.


2-/ La sécurisation du corridor commercial Garoua- Boulai- Bangui : un impératif catégorique.


La survie économique de la République centrafricaine dépend de la fluidité du corridor commercial allant de le ville Camerounaise Garoua- Boulai à la Capitale Centrafricaine Bangui. Le seul débouché commercial maritime Centrafricain c'est naturellement les ports de Douala et Kribi. C'est dire derechef l'importance du Cameroun pour ce pays frère qu'est la République Centrafricaine. Le matériel reçu hier par le Mindef du Cameroun servira, entre autres objectifs, à la sécurisation de ce corridor commercial qui, à cause des exactions conjuguées des mouvements rebelles, a été fermé, bloquant plus d'un millier des camions marchandises en partance ou en provenance de Bangui, à la veille de la présidentielle du 27 Décembre 2020.


Le pays était au bord de l'asphyxie et de l'implosion à cause du blocage de ce corridor par des braquages, des tueries, des mouvements rebelles transformés en couleurs de routes.


Avec ce matériel d'appoint, servant de sécurité, d'hébergement, de construction des passages, l'action des Hommes du contingent camerounais de la MINUSCA se trouvera dès lors renforcée en termes d'efficacité et de rentabilité.

Posts à l'affiche