top of page
  • 2rp

Le Burkina Faso demande le départ des troupes françaises de son territoire d'ici un mois



Le gouvernement burkinabè a exigé le départ des troupes françaises déployées sur son territoire, a rapporté samedi 21 janvier 2023 la télévision burkinabè (RTB), citant l'Agence d'information du Burkina (AIB).


Selon l'AIB qui précise que le délai pour ce départ est « d'un mois », « le gouvernement burkinabè a dénoncé mercredi dernier, l'accord qui régit depuis 2018, la présence des Forces armées françaises sur son territoire ». « Cette dénonciation faite le 18 janvier 2023 donne selon les termes de l’accord du 17 décembre 2018 un mois aux Forces armées françaises pour quitter le territoire burkinabè », poursuit l'agence nationale.


Cette décision du gouvernement burkinabè survient après que plusieurs centaines de personnes ont manifesté vendredi contre la présence française et ont notamment réclamé le départ de l'ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade.


Face à cette situation, le président français Emmanuel Macron a dit ce dimanche 22 janvier attendre « des clarifications » de la part du Burkina Faso sur une éventuelle demande de départ des troupes françaises stationnées dans le pays dans un délai d'un mois, évoquant une « grande confusion ».


Il faut préciser qu’environ 400 soldats des forces spéciales françaises sont actuellement basés à Kamboinsin, au nord de la capitale Ouagadougou.

Comments


Posts à l'affiche