• 2rp

La Guinée Equatoriale inaugure un centre d'excellence dans le traitement de la fertilité en Afrique



Poursuivant son ambitieux projet d'ouverture du pays par le tourisme, le chef de l'Etat Obiang Nguema Mbasogo procède ce 05 décembre à l'inauguration du Centre de Gynécologie et de Fertilité d'Oyala, en compagnie du président centrafricain Faustin Archange Touadera, pour mieux souligner la portée sous régionale de ce ce complexe futuriste. Faustin-Archange Touadera a atterri hier nuit à l'Aéroport international Général Obiang de Mongomoyen, accueilli par son homologue, avant d'être installé au Grand Hôtel Djibloho qui abrite d'ailleurs la clinique.



La clinique est à la pointe de l’innovation et met en exergue les techniques les plus récentes de traitement en procréations assistées. La sûreté des embryons est garantie par un contrôle continu des cycles, l’assistance technologique de pointe et un personnel hautement qualifié.


« Notre centre de fertilité est équipé des dernières avancées technologiques en matière de diagnostic et de traitement des patients. Nous sommes présents dans toutes les phases depuis le contrôle de la grossesse, les examens gynécologiques et la détection de maladies graves », apprend-on auprès de la direction du centre.


« Nous disposons, entre autres, d’incubateurs qui maintiennent les conditions physiologiques nécessaires dont un embryon a besoin, avec système de times-lapse intégré doté d’une caméra qui enregistre en continu le développement d’embryons », martèle le management.


Le complexe, toujours pour garantir une fécondation de qualité, met en pratique la technique de la colonne d’annexine V (MACS) qui permet une sélection de spermatozoïdes, faisant la distinction entre sperme vivant et sperme apoptotique.

Le Centre de Gynécologie et de fertilité d’Oyala dispose également d’échographes gynéco-obstétriques de pointe, permettant d’identifier des pathologies complexes lors d’examens médicaux, ainsi que d’évaluer la santé fœtale dès les premiers stades de la grossesse.


Le complexe excelle également dans l’étude de l’ADN d’embryons humains afin d’éliminer ceux qui portent un certain type de malformations congénitales.


Une ouverture sur de nombreuses pathologies



Au-delà de l’aide à la procréation, la clinique offre aussi des soins variés pour une très longue liste de pathologies. « La procréation médicalement assistée est le cœur de métier de la clinique. Mais le centre donnera également des soins dentaires, des tests de cardiologie et plus tard de la chirurgie esthétique », apprend-on auprès du Grand Hôtel Djibloho.


L’hôpital dispose d’un bloc opératoire destiné à la chirurgie cardiaque. Les équipements que vous voyez sont de la haute technologie venue tout droit d’Allemagne. « Ce bloc est appelé à servir dans différents types de chirurgies, raison pour laquelle vous avez tout ce matériel », précise le directeur de l'hôtel.


Le complexe est géré par APAMEDICA, un groupe espagnol à la renommée mondiale. « Ils sont dans le secteur depuis longtemps et dominent en Espagne. Ils apporteront beaucoup d'expertises à Djibloho. Je suis sûr que cela profitera aux équato-guinéens et à l’ensemble de la sous-région », précise la direction du Grand Hôtel qui voit, ici, une occasion en or pour l’augmentation des revenus du palace. Ces installations, associées au Grand Hôtel Djibloho offre un cadre luxueux et confortable pour le repos, la rééducation et la convalescence après les soins.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine