top of page

La Chine met en garde les sécessionnistes de Taiwan contre les « lignes rouges » à ne pas franchir



Des mesures résolues seront prises si les forces sécessionnistes de « l'indépendance de Taiwan » osent faire des provocations, voire franchir la ligne rouge, a averti le 30 mars une porte-parole de la partie continentale de la Chine à propos de commentaires des politiciens de l'île sur une guerre à travers le détroit de Taiwan. « Nous sommes patients et prêts à faire tout notre possible pour lutter pour la perspective d'une réunification pacifique. Mais dans le même temps, nous ne tolérerons jamais "l'indépendance de Taiwan" », a déclaré Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'État, le gouvernement chinois, lors d'une conférence de presse à Beijing

Les remarques de Mme Zhu sont intervenues après que les médias ont rapporté que Chen Ming-tong, chef de l'autorité de sécurité de l'île, a récemment affirmé que la partie continentale de la Chine a appris du conflit russo-ukrainien que si elle lançait une guerre contre Taiwan, ce serait une « guerre globale ».

Toutefois, un récent sondage réalisé par Global Views Monthly, un magazine d'information basé à Taiwan, a montré que plus de la moitié des habitants de l'île interrogés n'étaient pas disposés à entrer en guerre en cas de conflit entre les deux parties. Parmi les répondants âgés de 20 à 29 ans, le pourcentage de ceux qui ne voulaient pas faire la guerre était d'environ 70%. Dans le même temps, les médias de Taiwan ont rapporté les propos de Yang Nien-dzu, l'ancien chef de la « défense » de l'île, a déclaré récemment que si les deux parties commençaient une guerre, l'Armée populaire de Libération serait en mesure de terminer la bataille en un jour ou deux.


Selon Mme Zhu a déclaré que de plus en plus de compatriotes de Taiwan se sont rendus compte que « l'indépendance de Taiwan » signifie la guerre et que la séparation de « l'indépendance de Taiwan » est la plus grande menace pour la paix et la stabilité à travers le détroit de Taiwan. « Depuis longtemps, les autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) de l'île ont trompé le peuple de Taiwan en inventant des mensonges. Ils pensaient qu'ils s'en étaient tirés, mais un mensonge est un mensonge et il ne trompera pas le peuple », a-t-elle affirmé.

Elle a ajouté que le fait d'être utilisé comme « chair à canon » par le PDP pour rechercher « l'indépendance » va à l'encontre de l'aspiration commune des compatriotes de Taiwan à la paix, au développement et à une vie meilleure.


En réponse à la baisse de confiance des habitants de l'île dans le fait que les États-Unis enverront des troupes pour aider Taiwan en cas de guerre à travers le détroit, comme l'ont montré de récents sondages d'opinion publique, Mme Zhu a déclaré que davantage de compatriotes de Taiwan ont réalisé que les forces étrangères utilisaient la question de Taiwan pour contenir la partie continentale de la Chine, au détriment des intérêts du peuple de l'île.


Par ailleurs, le PDP a pris des mesures telles que proposer de prolonger le service militaire obligatoire, augmenter le budget militaire et inciter les gens à résister à la partie continentale, qui sont des actes de pure manipulation politique pour ses propres intérêts égoïstes, a-t-elle noté.