Kenya / Covid 19 : Kenyatta prolonge le couvre-feu de 3 mois



Le président kényan Uhuru Kenyatta a prolongé ce 3 janvier 2021, le couvre-feu nocturne de trois mois dans le cadre de mesures visant à aider à contenir la propagation du COVID-19.


Kenyatta dans un décret a fait savoir que le couvre-feu à l'échelle nationale est prolongé jusqu'au 12 mars et qu'il continuera d'être appliqué entre 22h00 et 04h00 tous les jours. « Bien que les directives générales régissant les rassemblements religieux restent inchangées, tout rassemblement religieux en salle autre que dans le but d'un mariage ou d'un enterrement doit être organisé conformément aux directives émises par le Conseil interconfessionnel et avec tout autre ministère de la Santé concerné les directives et les protocoles restent en vigueur », a-t-il déclaré.


Le président a ajouté que toutes les formes d'événements publics et de rassemblements qui pourraient servir d'événements « super diffuseurs » pour le COVID-19, y compris les rassemblements politiques et routiers, resteront suspendus pendant les 60 prochains jours. Cela, a-t-il dit, sera à l'exception des funérailles et des mariages, qui ne seront organisés qu'avec l'approbation préalable et le nombre de personnes étant plafonné à un maximum de 150 personnes, et seulement si le lieu particulier peut accueillir ce nombre de personnes, ceci tout en adhérant à toutes les directives et protocoles applicables.


Le chef de l’Etat a fait savoir que toutes les installations d'isolement dans le pays continueront d'être maintenues à un niveau de préparation élevé grâce au renforcement continu des capacités des agents de santé, à la fourniture d'équipements de protection individuelle (EPI) adéquats pour les agents de santé et à la mise en œuvre continue de la prévention et du contrôle des infections les mesures. Le président a déclaré que les gouvernements locaux augmenteraient les investissements dans la capacité d'oxygène par canalisation et portable dans toutes les installations d'isolement et de traitement de soins intensifs pour la gestion des cas graves de COVID-19.


Réouverture des écoles


Le président de la république a déclaré que les enseignants et autres membres du personnel âgés de 58 ans ou plus, ou qui ont des conditions préexistantes, doivent s'acquitter de leurs tâches par des moyens à distance ou en tenant leurs cours dans des espaces ouverts avec un flux d'air naturel. Il a déclaré que toutes les écoles qui reprendront l'apprentissage à partir de lundi veilleront à disposer de postes de lavage des mains adéquats correspondant à leur population étudiante, conformément aux directives émises par les ministères de la Santé et de l'Éducation. Le président a déclaré que les écoles confrontées à des problèmes d'eau doivent veiller à ce qu'il y ait une disponibilité adéquate de désinfectants pour les mains pour les élèves et les enseignants.


Il a fait savoir que toutes les visites non essentielles dans les écoles par les parents et les tuteurs sont interdites et ne devraient être autorisées que dans des circonstances exceptionnelles, conformément aux directives émises par le ministère de l'Éducation, tous les visiteurs des écoles étant enregistrés dans les registres scolaires et soumis à tous protocoles de prévention des infections. Kenyatta a déclaré que tous les enseignants et élèves doivent porter des masques appropriés lorsqu'ils se trouvent dans les locaux de l'école ou dans les transports scolaires, en plus d'appliquer strictement l'hygiène des mains et l'espacement physique. « Que toutes les activités extrascolaires telles que le sport, le théâtre, la musique et les journées de remise de prix, impliquant plus d'une école, restent interdites pendant les 90 prochains jours et toutes les visites d'échange entre écoles resteront interdites pendant la même période », a-t-il déclaré.


Le président a déclaré que les directeurs de chaque école doivent tenir un registre de tous les élèves ou enseignants malades. Il a exhorté tous les Kenyans à continuer de respecter les directives et protocoles publiés par le ministère de la Santé, qui incluent le port approprié de masques faciaux, la distance physique et sociale, le lavage régulier des mains avec de l'eau et du savon ou l'utilisation fréquente de désinfectants appropriés, et le nettoyage et désinfection réguliers des surfaces fréquemment touchées.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine