top of page

Histoire d'Afrique: 2 août 2013, Alain Moloto Kossy, musicien chrétien congolais, décède à 52 ans.



Patron du Groupe Adorons l'Eternel (GAEL), Alain était très connu dans les milieux évangéliques en RDC et à l'étranger. Ses chansons sont restées gravées à jamais dans toutes les mémoires.


Né en juillet 1961 à Kisangani où était alors affecté son père (Moloto Évariste, militaire), Alain était troisième d'une famille de quinze enfants. Trop jeune, son père est muté à Lubumbashi où Alain fera ses études primaires, avant d'aller à Kinshasa en 1974.


Après les humanités, il s'inscrit, en 1983, à l'Institut Supérieur de Commerce (ISC) où il participe aussi dans le groupe théâtral universitaire. C'est durant cette période-là qu'il se met à écrire des chansons en français et en lingala que le public admirera.


En 1994, il sort son 1er album solo, "Jésus le Prince Glorieux" qui fera découvrir ses talents de poète. Mais c'est en l'an 2000 qu'il se décide de créer son propre groupe (GAEL) dans lequel il incorporera des jeunes artistes chrétiens issus de l'Institut National des Arts.


On citera, parmi eux, Athom's Mbuma, Nadège Impote, Tempo Bilongo, Blaise Mikanda, Francis Nsemi, Marthe Bulay, Mvuanda, etc. Alain Moloto était marié à Mme Christine Tshiabu (décédée en janvier 2020) et ensemble ils ont eu 4 enfants au terme de 13 années de vie conjugale.

Kommentare


Posts à l'affiche
bottom of page