top of page

Histoire d'Afrique: 2 août 1997, Fela Kuti, l'inventeur de l'Afrobeat, décède à Abuja, âgé de 58 ans



Musicien et activiste politique africain le plus connu au monde, Fela Kuti est l'inventeur de l'Afrobeat (une combinaison de Funk, de Jazz, de Salsa, de Calypso et de musique nigériane traditionnelle).



De son vrai nom Olufela Olusegun Olutodun Ransome-Kuti, Fela est né en 1938 à Abeokuta (Nigeria). Fils d'un pasteur et d'une activiste politique, il débute sa formation musicale dès l'enfance en apprenant le piano et la batterie tout en participant à la chorale de son école.


Durant les années 1950, il annonce à ses parents son désir de poursuivre des études de médecine en Angleterre, mais s'inscrit en réalité au Trinity College of Music. Fela Kuti y étudie la musique classique et le Jazz.


De retour au Nigeria, il fonde, en 1963, son 1er groupe, "Koola Lobitos", qu'il rebaptisera "Afrika", puis "Egypt 80". Durant les années 1960, Fela Kuti devient populaire grâce à un style musical de son invention, l'Afrobeat (combinaison de Funk, de Jazz, de Salsa, etc.).


Fela Kuti se fait aussi remarquer par la longueur de ses chansons (celles-ci avaient une durée allant de 15 minutes à une heure) et par son utilisation du Pidgin anglais (simplification de l'anglais) et du Yoruba.


Outre ses qualités artistiques, la musique de Fela Kuti se caractérise par son message militant. Le chanteur n'hésite pas à dénoncer la situation politique et sociale du Nigeria, mais aussi de l'Afrique et du reste du monde.



Considéré comme un dissident politique, Fela Kuti fut arrêté près de 200 fois par le gouvernement nigérian, subissant de nombreuses fois des bastonnades qui lui laissèrent des cicatrices à vie. Le chanteur n'a pourtant pas abandonné sa carrière et son engagement politique.



Fela Kuti est à l'origine de près de 50 albums. Il est décédé à Lagos (Nigeria) - à seulement 58 ans – des suites de complications liées au SIDA. Près d'un million de personnes assistèrent à ses funérailles.

Posts à l'affiche