top of page

Histoire : 11 avril 2011, le Président Gbagbo est arrêté au cours d'une attaque sur sa résidence



CE JOUR-LÀ… 11 avril 2011, le Président ivoirien, Laurent Gbagbo, est arrêté au cours d'une attaque sur sa résidence par des forces de son rival, Ouattara. Elles étaient appuyées par les moyens aériens et blindés des forces françaises et de la mission des Nations Unies (Onuci).


Laurent Gbagbo est devenu Président de la Côte d'Ivoire en 2000. Son mandat était marqué par de l'instabilité et des conflits avec des forces rebelles, entraînant notamment l'intervention des troupes étrangères (France et Nations Unies) sur le territoire ivoirien.


Son mandat s'étira bien au-delà des 5 années prévues par la Constitution et les élections, reportées à maintes reprises, eurent lieu en 2010. Les résultats du 1er tour donnèrent à Gbagbo 38% des voix contre 32.1% pour Ouattara et les 2 candidats se rencontrèrent au 2è tour


Le dévoilement des résultats du deuxième tour se fit dans la controverse, Laurent Gbagbo refusant de reconnaître la victoire de son rival Ouattara (qui était reconnu par la Commission électorale indépendante et la communauté internationale).des milliers de réfugiés.


Un bras de fer s'engagea et des affrontements armés firent des dizaines de morts et de blessés ainsi que des milliers de réfugiés. Aidée par la France et les forces de l'ONU, la coalition militaire formée autour de Ouattara (les FRCI) finit par capturer Gbagbo ce 11 avril.

Comentarios


Posts à l'affiche
bottom of page