Guinée/ Gouverner autrement : alpha Condé s’explique



Réélu le 18 octobre 2020 pour le premier mandat comptant pour la quatrième république, le président de la République a réaffirmé samedi 30 janvier 2021 sa volonté de gouverner autrement durant les six prochaines années. Pour Alpha Condé, pendant son sextennat, il sera question promouvoir la culture du mérite et de l’excellence et de l’obligation de résultats pour chacun et tous. En d'autres termes, le Président Alpha Condé promet de nommer désormais ‘’l’homme qu’il faut à la place qu’il faut’’


Les grandes annonces du Gouverner autrement


Le chef de l’Etat a annoncé la mise en place, dans les prochains jours, à la Présidence de la République, d’une équipe ‘’restreinte hautement qualifiée et pluridisciplinaire’’ qui sera chargée de ‘’coordonner et impulser’’ des réformes au sein de l’administration. Le Pr Alpha Condé a rappelé que son Premier ministre Kassory Fofana et son équipe gouvernementale, ont pour mission et responsabilité ‘’la mise en œuvre effective et rapide de la transformation profonde de notre administration et plus particulièrement de son fonctionnement’’. Le pensionnaire de Sékhoutouréyah, au pouvoir de 2010 ans, dit qu'il s’est rendu compte qu’une administration qui ‘’pêche par des lenteurs et des lourdeurs nombreuses et est appelée à des mutations profondes pour se qualifier davantage en ressources humaines et méthodes de travail’’.


Solutions pour gouverner autrement


Le panafricaniste Alpha Condé, envisage de réaliser un audit diagnostic pour identifier les forces et les faiblesses de nos administrations et institutions publiques sur le plan de la qualité des ressources humaines, des moyens techniques et financiers, de l’environnement du travail. Le but de cette opération de grande envergure, à l’en croire, est de tenir compte dans le choix des cadres et de leur promotion, dans la nomination aux postes de responsabilité du critère fondamental de l’adéquation des profils et des postes. En clair, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Il a par ailleurs promis d’être plus vigilant et sans concessions à propos de la bonne collaboration à tous les niveaux qui repose sur le respect de la hiérarchie, des responsabilités dévolues à chacun et à tous, de manière à ce que personne n’empiète sur les prérogatives de l’autre, personne ne se sente exclue ou marginalisé dans les équipes de travail et la prise des décisions.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine