• 2rp

Guinée Bissau / Législatives anticipées : Sissoco Embalo maintient de dissoudre le parlement


Le président de la Guinée-Bissau, Úmaro Sissoco Embaló, maintient son intention de dissoudre le Parlement et d'appeler à des élections législatives anticipées, comme l'a révélé le 8 le président de la Commission électorale nationale, José Pedro Sambú.



En ce sens, Embaló rencontrera ce jeudi 17, le président de l'Assemblée nationale populaire, Cipriano Cassamá, et les partis politiques disposant de sièges parlementaires, lors de réunions séparées. L'intention a été révélée par le président lui-même à l'aéroport international Osvaldo Vieira après avoir dit au revoir le 16 Décembre à son homologue de la République du Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, qui a effectué une visite de 24 heures dans le pays. Úmaro Sissoco Embaló a rappelé que lorsqu'il a assumé la présidence, la première question qu'il a posée aux partis politiques était la dissolution du Parlement.


Il a également critiqué les députés qui ont déclaré au Parlement qu'il n'y avait aucune raison de dissoudre l'ANP parce qu'il n'y avait pas de crise politique. "Je sais ce qu'est une crise, ce ne sont pas des députés", a-t-il déclaré. Outre les politiciens, les avocats et les analystes s'interrogent sur les raisons d'une éventuelle dissolution du Parlement en raison du fait que le président et le gouvernement sont de la même majorité formée après l'élection législative de mars 2019.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine