• 2rp

Guinée Bissau : le pays négocie de futures découvertes pétrolières avec le Sénégal



Le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a admis qu'il négocie des accords avec le Sénégal pour un éventuel partage des futures découvertes de pétrole supposées exister dans les eaux frontalières des deux pays.


sIssoco Embaló s'exprimait ainsi après la visite de deux jours à Bissau du Président du Congo, Denis Sassou Nguesso . Le chef de l'Etat guinéen a dissipé les doutes qui persistent ces derniers mois, après que la presse sénégalaise a révélé qu'Umaro Sissoco Embaló et son homologue sénégalais, Macky Sal, négociaient un accord de partage du pétrole. Lors de la conférence de presse, le président guinéen a commencé par déclarer qu'il n'avait pas besoin de demander à quiconque l'autorisation de signer des accords au nom de la Guinée-Bissau, ni au parlement. Le chef de l'Etat guinéen a également précisé que l'accord à signer avec Macky Sall comportera une clause pour que la clé de partage (forme de division) du pétrole soit changée au profit, en cas de découverte, du pays où se trouve la ressource.



Actuellement, la clé de partage est fixée à 15% pour la Guinée-Bissau et 85% pour le Sénégal. Umaro Sissoco Embaló a fait savoir qu'il n'était pas concerné par cette formulation, tant que les deux parties savent que la nouvelle règle de division sera déterminée en fonction du lieu où l'appel est trouvé. "Je ne réponds qu'au peuple guinéen, je ne réponds ni au parlement, ni à la justice, uniquement au peuple, qui garantit ou sanctionne [les décisions], bien que ce ne soit pas au-dessus de la loi", a déclaré Umaro Sissoco Embaló.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine