Fidji / Cyclone Ana : un mort et cinq disparus



Le cyclone Ana qui a frappé la nation pacifique des Fidji le 31 janvier 2021, a fait un mort et cinq disparus dont un enfant en bas âge et des milliers dans des abris.


Les autorités ont déclaré ce 1er février 2021, que plus de 10000 personnes s'étaient réfugiées dans 300 centres d'évacuation après que le cyclone Ana, qui a provoqué des inondations dans certaines parties de l'île, y compris dans la capitale Suva, a touché terre sur l'île principale de Viti Levu. Le Bureau national de gestion des catastrophes a signalé qu'un homme de 49 ans s'était noyé, tandis que quatre pêcheurs et un enfant en bas âge étaient portés disparus. Le Premier ministre fidjien, Frank Bainimarama, a souligné que le changement climatique était la cause des récentes tempêtes meurtrières. « Aujourd'hui, ma priorité est la sécurité des Fidjiens - mais le reste du monde doit se réveiller et comprendre pourquoi cela se produit », a écrit Bainimarama sur Twitter.


Les Fidji se remettent toujours d'un cyclone encore plus puissant qui l’a frappé en décembre. Cette tempête, le cyclone Yasa, a tué quatre personnes, dont une cinquième officiellement portée disparue et détruit des dizaines de maisons avec des vents dépassant 320 km / h. Peu de temps après que le cyclone Ana a touché terre, des rafales de vent atteignaient 140 km / h selon le Service météorologique des Fidji.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine