top of page

Exercices militaires entre la Corée du Sud et les USA: Kim Jong-un appelle l’ONU à agir



Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a appelé dimanche les Nations unies à exiger l'arrêt immédiat des exercices militaires conjoints prévus par les États-Unis et la Corée du Sud, affirmant que ces exercices exacerbent les tensions dans la péninsule coréenne.

"L'ONU et la communauté internationale devront exhorter vivement les États-Unis et la Corée du Sud à cesser immédiatement leurs propos provocateurs et leurs exercices militaires conjoints", a déclaré Kim Son Gyong, vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères pour les organisations internationales, dans un communiqué transmis par le l’agence centrale de presse coréenne, KCNA, dimanche 5 mars.


« Il est regrettable que l'ONU observe le silence de marbre sur les exercices [conjoints], qui ont une nature clairement agressive », a déclaré le responsable nord-coréen.


Kim a ajouté que les exercices et la rhétorique des États-Unis et de leurs alliés « élèvent de manière irresponsable le niveau de confrontation » dans la région.


Les États-Unis et la Corée du Sud ont organisé des exercices aériens conjoints le mois dernier. Les exercices ont vu des chasseurs sud-coréens F-35A, F-15K et F-16 américains escorter des bombardiers américains B-1B afin de démontrer les capacités de défense et la posture de préparation des deux pays.


Et plus tard ce mois-ci, les deux pays doivent mener plus de 10 jours d'exercices militaires à grande échelle, y compris des débarquements amphibies. L'annonce a été faite vendredi par des responsables américains et sud-coréens.


Washington et Séoul prétendent que leurs exercices conjoints sont de nature défensive, mais Pyongyang les considère comme des répétitions pour l'invasion contre le territoire nord-coréen.


Samedi, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a condamné les exercices militaires prévus, accusant les États-Unis de "l'effondrement des systèmes internationaux de contrôle des armements".


"La péninsule coréenne est en train de devenir le plus grand baril de poudre et le plus grand champ de pratique de la guerre au monde en raison d'un programme d'expansion militaire mené par les États-Unis et leurs alliés ", a déclaré le ministère.


Kommentare


Posts à l'affiche
bottom of page