Ethiopie : une aide humanitaire est en cours dans le tigre selon le gouvernement



Le gouvernement éthiopien a fait savoir ce 4 janvier 2021, que l'aide humanitaire était fournie comme prévu dans l'État régional du Tigré, dans le nord du pays, touché par le conflit.


Cette remarque a été faite par Demeke Mekonnen, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l'Éthiopie, tout en informant la communauté diplomatique et le Groupe des donateurs humains et résilience de la situation humanitaire actuelle au Tigré. Des semaines de combats dans la région du Tigré du nord de l'Éthiopie entre le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qui dirigeait la région jusqu'à sa défaite, et les forces de défense éthiopiennes auraient fait des centaines de morts, des milliers de déplacés et des millions de personnes dans le besoin urgent d’aide humanitaire.


Plus de 53 000 réfugiés ont fui le Tigré vers l'est du Soudan au cours des six dernières semaines, selon l'agence des Nations Unies pour les réfugiés. Mekonnen a déclaré à la communauté diplomatique que « des produits alimentaires, des produits de base et des fournitures médicales sont fournis dans la région pour répondre aux besoins des bénéficiaires ». Le 22 décembre, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et 30 partenaires humanitaires ont lancé un appel de 156 millions de dollars américains pour répondre aux « besoins humanitaires critiques » des réfugiés éthiopiens fuyant le conflit du Tigré jusqu'au premier semestre 2021.


L'appel financier urgent devrait également renforcer la préparation à accueillir des réfugiés dans d'autres pays de la région en cas de nouveaux mouvements de réfugiés, a déclaré l'agence des Nations Unies pour les réfugiés. Rappelant la « destruction colossale » causée aux infrastructures par les combattants du TPLF, Mekonnen a également souligné la « tâche ardue » de reconstruction qui est actuellement en cours avec des lignes de télécommunication en cours de restauration dans presque toutes les parties de la région et les institutions financières reprenant leurs opérations.


Le gouvernement éthiopien a chargé une administration intérimaire d'administrer la région après la défaite du TPLF. Selon le ministère éthiopien des Affaires étrangères, un accord commun a été atteint pour poursuivre l'engagement avec le groupe de donateurs afin de travailler à l'intensification des activités humanitaires dans la région

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine