top of page
  • 2rp

Espagne / Grâce des indépendantistes catalans : des milliers de personnes s’insurgent contre cela




Des milliers de personnes ont manifesté, ce 13 juin, dans le centre de Madrid, à l'appel de la droite espagnole, pour dénoncer la volonté du Premier ministre, Pedro Sanchez, de gracier les indépendantistes catalans condamnés pour la tentative de sécession de 2017.


Convoquée à la mi-journée sur la place Colon, choisie pour l'immense drapeau espagnol qui y flotte, cette manifestation a rassemblé 25 000 personnes, selon la police. Pablo Casado et Santiago Abascal, les numéros un du Parti populaire (PP), le principal parti d'opposition, et de la formation d'extrême droite Vox, étaient présents avec d'autres personnalités de droite.


En février 2019, la droite avait déjà rassemblé au même endroit des dizaines de milliers de personnes pour appeler Pedro Sanchez à démissionner, l'accusant d'avoir "trahi" l'Espagne en dialoguant avec les indépendantistes catalans. Alors que cette grâce, qui pourrait être officialisée avant la coupure estivale, suscite une grande controverse dans le pays, le Premier ministre la défend comme un geste d'apaisement en vue de trouver une issue à la crise en Catalogne. Mais la droite accuse, elle, le socialiste de faire une nouvelle concession aux indépendantistes catalans dont dépend en partie son gouvernement minoritaire au Parlement.

Kommentare


Posts à l'affiche