top of page
  • 2rp

Egypte / Burundi : Al-Sissi accueille et reçoit son homologue Evariste Ndayishimiye



Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu ce 24 Mars 2021, son homologue du Burundi Évariste Ndayishimiye, au palais d'Al-Ittihadiya.


Le porte-parole de la Présidence de la République égyptienne a fait savoir que la réunion a été témoin de discussions séparées suivies d'autres élargies entre les délégations des deux pays. Le chef de l’Etat égyptien, a accueilli son frère Ndayishimi lors de sa première visite officielle en Égypte, exprimant sa gratitude pour les relations historiques étroites, la coopération conjointe et l'unité des visions qui unissent les deux pays frères. Il a par la même occasion souligné le souci de l'Égypte de renforcer les relations, et de consolider la coopération stratégique avec le Burundi dans divers domaines, en particulier aux niveaux économique, commercial, sécuritaire et militaire, ainsi que préparer la tenue d'une commission binationale, le plutôt possible.


Al Sissi a également affirmé la volonté de l'Égypte de soutenir les besoins développementaux du Burundi, surtout dans les secteurs des infrastructures, de l'électricité, de la santé, des mines et de l'agriculture, en maximisant les investissements des entreprises égyptiennes spécialisées, qui ont acquis une longue expérience et expertise dans ces domaines, ainsi que transférer l'expertise et le renforcement des capacités grâce à les cours et les subventions, fournis par l'Égypte pour contribuer à la formation des cadres burundais.


De son côté, le Président Ndayishimiye a exprimé la grande appréciation de son pays pour ses relations historiques longues et distinguées avec l'Égypte, soulignant la volonté du Burundi de les développer dans divers domaines, en particulier la coopération commerciale et économique, conformément à la profondeur et à la distinction des relations politiques entre les deux pays. Ainsi que l'intérêt de son pays à maximiser l'appui technique fourni par l'Égypte pour les cadres burundais dans les domaines du renforcement des capacités, ainsi que pour obtenir le soutien des entreprises égyptiennes travaillant dans le domaine des infrastructures, à la lumière de l'ambitieux agenda de développement, que Burundi cherche à mettre en œuvre.


Le Président burundais a également salué le rôle central joué par l'Égypte, au niveau régional en termes de maintien de la paix et de la sécurité, saluant à cet égard les positions égyptiennes visant à instaurer la stabilité dans la région des Grands Lacs, en Afrique de l'Est et dans le bassin du Nil, ce qui se reflète sur le grand soutien égyptien, pour résoudre les questions en suspens au cours de la période précédente, y compris le soutien à l'unité et à la souveraineté du Burundi dans toutes les instances internationales et régionales.


La réunion entre les deux hommes a aussi porté sur les discussions des derniers développements régionaux d'intérêt mutuel, notamment la question du barrage de la Renaissance. Ils ont convenu d'intensifier la coordination entre les deux pays au cours de la période à venir, à propos de cette question sensible et vitale. Al-Sissi a signalé l'importance primordiale de la question de l'eau pour le peuple égyptien, en tant qu'une question de sécurité nationale. L'Égypte adhère à ses droits sur l'eau, en concluant un accord juridique qui comprend des règles claires pour le processus de remplissage et d'exploitation le barrage.


À l'issue des discussions, les deux présidents ont assisté à la cérémonie de signature d'un certain nombre de mémorandums d'accord entre les deux pays frères, dans les domaines de la gestion intégrée des ressources en eau au Burundi, et à l'exemption mutuelle des visas d'entrée pour les titulaires de passeports officiels, les médias, l'éducation, le tourisme, et la culture. De même, les deux présidents ont également tenu une conférence de presse conjointe, au cours de laquelle al-Sissi a prononcé un discours à cette occasion.