top of page

Coupe du monde Qatar 2022 : voici les cinq nations africaines qualifiées



Alors que le tirage au sort des groupes de la Coupe du monde 2022 a lieu ce vendredi 1er avril 2022, l'on connaît déjà les 05 plénipotentiaires africains au Mondial qatari 2022. C'est ce mardi 29 mars lors de la dernière journée des barrages que nous en avons eu la confirmation. Il s'agit du Cameroun, du Maroc, du Sénégal, du Ghana et de la Tunisie.



Les lions indomptables du Cameroun ont été les derniers à remporter leur pass pour le Qatar. La sélection camerounaise qui s'est déplacée en Algérie pour ce match retour était condamnée à réussir, après sa récente défaite lors de la première phase des barrages à Douala. Défaite  contre l'Algérie sur un score de 0 but contre 1. Grâce aux réalisations d'Eric Maxim Choupo - Moting et de Karl Toko Ekambi, les lions se sont imposés par un score de 2 buts à 1 au stade Mustapha Tchaker mardi dernier, décrochant ainsi leur billet pour la huitième participation à une Coupe du Monde. Il s'agit d'un record de participation pour le continent africain. En effet, après l'édition manquée de 2018 en Russie, l'équipe dirigée par Rigobert Song ira au Qatar. Par ailleurs cette victoire des Lions a suscité la réaction de Samuel Eto'o, président de la fédération camerounaise de football et non moins ambassadeur VIP de la prochaine coupe du monde au Qatar qui a tweeté <<Délivré au Qatar>>.



Encore un autre Lion qualifié: celui de la teranga.


Tout comme le Cameroun, la sélection sénégalaise est revenue à un but de l'Egypte, battue (0-1) au Caire lors du match aller. Un but de Boulaye Dia a permis aux Sénégalais de rester dans la course au mondial dès la 3ème minute de jeu au stade Abdoulaye Diaye, plongé dans une ambiance électrique. En remettant les pendules à l'heure sur une double confrontation au cours de laquelle les égyptiens auront été majoritairement offensifs, car ce but a été inscrit contre son propre camp par Kalidou Koulibaly. Tout comme lors de la dernière finale de la Coupe d'Afrique des Nations, il a fallu s'en tenir à l'épreuve des tirs au but. Encore une fois, il n'y aura pas de revanche pour le géant égyptien, piégé à deux reprises par Sadio Mané et ses coéquipiers qui se sont imposés (3-1) au terme de la séquence des tirs au but après le score d'1 but partout imposé lors de la double confrontation. Le champion d'Afrique a confirmé sa suprématie sur l'ogre égyptien et nous pouvons constater que les Lions de l'Atlas sont sur une bonne dynamique. Vingt ans après sa dernière participation, le Sénégal sera bel et bien de l'expédition africaine au Qatar.



Après une première participation historique à une phase finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, le pays vient d'arracher sa qualification pour le prochain mondial qatari.


Opposé à la formation de la République démocratique du Congo dans cette double confrontation de ces barrages, le Maroc n'en a fait qu'une bouchée, après son match nul (1-1)à l'aller. Grâce au festival de Ounahi qui a signé un doublé (20', 54') le Maroc a facilement battu les léopards sur un score de 4 buts contre 1 (5-2) sur l'ensemble des deux confrontations.



Le quatrième billet africain a été remporté lors du choc ouest-africain entre le Nigeria et le Ghana. Après un match nul (0-0) à l'aller, tout était à refaire pour les deux équipes lors du match retour à Abuja. Six minutes après le début du match , Thomas Partey va lancer son équipe bien aidée par une faute de la main de la part du gardien nigérian Nicosia Francis Uzoho. Résultat, un but pour les blacks stars du Ghana. Dos au mur, le Nigeria va réagir et trouver le chemin des filets à la 22ème minute sur un penalty transformé en but par le capitaine William Troost - Ekong. Un but partout, (1-1) score final insuffisant pour les Super Eagles qui vont mordre la poussière à domicile face à une équipe ghanéenne courageuse. Absent de la dernière édition de la Coupe du monde en Russie, le Ghana sera présent au Qatar. Pour la première fois depuis 2006, le Nigeria n'ira pas à la Coupe du monde.



Après 1978, 1998, 2002, 2006 et 2018, les Aigles de Carthage se qualifient pour la sixième fois a une phase finale du mondial. Opposés à l'équipe malienne, les joueurs du coach Mondher Kebaier avaient fait le nécessaire lors du match aller (1-0) grâce à une erreur du Malien Moussa Sissako qui aura profité aux Tunisiens. Les Maliens, portés par leur capitaine Hamari Traoré, ont livré une belle première mi-temps au cours de laquelle ils auraient dû ouvrir le score.  Mais la VAR a confirmé la décision de l'arbitre assistant de signaler une position de hors-jeu. Ils commettront par la suite trop d'imprécisions techniques, sur un terrain en très mauvais état, pour espérer égaliser. Sans voler très haut, les Aigles réaliseront le service minimum au Stade Olympique Hammadi Agrebi (0-0)



コメント


Posts à l'affiche
bottom of page