top of page
  • 2rp

Coup d’état au Soudan : le premier ministre Abdallah Hamdok en résidence surveillée


Plusieurs ministres et les membres civils du Conseil de souveraineté à la tête de la transition au Soudan ont été arrêtés lundi par les militaires. Dans la foulée, le Premier ministre Abdallah Hamdok a été placé en résidence surveillée après qu’un groupe de combattants armés non identifiés ont fait le siège de sa maison, selon certaines sources.


Quatre membres du gouvernement civil, un membre civil du Conseil de souveraineté, plusieurs gouverneurs et dirigeants politiques ont également été arrêtés.


Le Soudan est sous tension depuis une tentative de coup d’État le mois dernier imputée à des partisans de l’ancien président Omar el Béchir, renversé en 2019 par l’armée après plusieurs mois de manifestations.


Déjà, des milliers de manifestants s’étaient rassemblées la semaine dernière dans plusieurs villes du pays, pour dénoncer la perspective d’un coup d’État militaire, sur fond de tensions croissantes entre l’armée et le gouvernement civil qui se partagent le pouvoir depuis la chute d’Omar el Béchir.


Le climat demeure tendu. Des partisans du régime civil manifestent toujours contre le coup d’Etat. Ces deniers appellent à la réhabilitation des autorités civiles de transition

コメント


Posts à l'affiche
bottom of page