top of page
  • 2rp

Corée du Nord: Kim Jong-un s'engage à renforcer son arsenal nucléaire



Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné le développement de nouveaux missiles balistiques intercontinentaux à capacité nucléaire et la production de masse d’armes nucléaires tactiques pour contrer la menace des États-Unis et défendre la souveraineté de son pays.


Kim a appelé « à l’augmentation exponentielle de l’arsenal nucléaire du pays », dans un rapport livré à la fin d’une réunion clé du Parti des travailleurs au pouvoir à Pyongyang dimanche 1er janvier, selon l’agence de presse officielle coréenne KCNA.

Le dirigeant nord-coréen a déclaré que cette décision visait à contrer les menaces des États-Unis et de la Corée du Sud et à défendre « la souveraineté et la sécurité » du pays.

En allusion à l’hostilité des États-Unis et de la Corée du Sud, le rapport indique que le Nord a besoin de produire en masse des armes nucléaires tactiques et de développer un autre système ICBM (missile balistique intercontinental) dont la mission principale serait de mener une contre-attaque nucléaire rapide.

Kim a accusé Washington et Séoul de mener un complot pour isoler et étouffer Pyongyang, ce qui est sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

« La situation actuelle appelle à redoubler d’efforts pour renforcer massivement la capacité militaire afin de garantir pleinement la souveraineté, la sécurité et les intérêts fondamentaux de la République en réponse aux mouvements militaires inquiétants des États-Unis et d’autres forces hostiles ciblant précisément la Corée du Nord », a-t-il déclaré.

Il a souligné l’importance et la nécessité de produire en masse des armes nucléaires tactiques et appelé à une augmentation exponentielle de l’arsenal nucléaire du pays. Le dirigeant nord-coréen a également ordonné la fabrication d’un nouveau type d’ICBM avec une capacité de contre-attaque nucléaire rapide comme mission de base, a rapporté KCNA.

Kim a par ailleurs déclaré que les armes capables de transporter des ogives nucléaires mettaient la Corée du Sud dans son ensemble à la portée de toute frappe.

Les remarques de Kim sont intervenues quelques heures après que le Nord a tiré un missile balistique à courte portée en mer de l’Est, également connue sous le nom de mer du Japon, lors d’un lancement qui a marqué le deuxième de l’État doté d’armes nucléaires.

De son côté, l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant l’armée sud-coréenne, a fait état du lancement qui a eu lieu dimanche matin à peine un jour après que le Nord a tiré au moins trois missiles balistiques à courte portée vers la mer située à l’est de la péninsule coréenne.

Pyongyang affirme que ses nouveaux missiles sont capables de transporter des armes nucléaires avec toute la Corée du Sud à leur portée.

Le Nord affirme que les tests sont une réponse à la présence croissante des États-Unis dans la région et à ses exercices militaires conjoints avec le Sud et le Japon. Pyongyang considère de tels exercices comme provocation et menace contre le pays.

コメント


Posts à l'affiche
bottom of page