top of page
  • 2rp

Conflit en Ukraine: les secrets de la rencontre entre Macky Sall et Emmanuel Macron



L'Afrique pourra t'elle faire bouger les lignes dans le conflit qui oppose la Russie à l'Ukraine ? La question se pose au moment où le président en exercice de l'Union Africaine, Macky Sall, une semaine après son séjour à Scotchi( où il s'était entretenu avec Vladimir Poutine) s'est rendu à Paris, ce vendredi 10 juin, pour une rencontre avec le président français Emmanuel Macron. Au centre de leur échange, le blocage du port d'Odessa, notamment, du déblocage des céréales et des engrais des ports d'Ukraine et du déminage des ports de la dite ville.



Le président sénégalais veut quant à lui après une discussion sérieuse avec Poutine, appeler les occidentaux et l'Onu , à jouer un rôle important dans le déminage des ports ukrainiens. Macky Sall une fois à Moscou il y a quelques jours a plaidé la cause des africains menacés par l'inflation des prix et à Moscou d'assurer, de ne pas être le'problème.


Officiellement, le président Poutine a affirmé ne pas avoir d'inconvénient à libérer le blé des énormes stocks du port d'Odessa (22 millions de tonnes), mais il pose toutefois des conditions qui paraissent « inacceptables », selon l'Elysée. Le président russe qui joue la carte de la prudence, veut pouvoir s'assurer que les bateaux commerciaux qui entreraient dans le port d'Odessa pour charger les céréales n'en profitent pas pour livrer des armes aux Ukrainiens. Mais le principe d'inspections russes dans les eaux territoriales ukrainiennes est rejeté au nom de la souveraineté, tant par l'Ukraine que par les alliés.



Rappelons que le président Macky Sall a rétorqué que les sanctions européennes sur le système bancaire russe posent des problèmes de paiements des céréales russe. Les Européens quant à eux, ont promis, lors du dernier Conseil européen, de prendre en compte la problématique. Selon laquelle : La guerre est à l'origine des problèmes, mais les sanctions les ont aggravés, a affirmé Macky Sall, qui a refusé de se jeter dans la guerre des récits entre Occidentaux et Russes.



La question du conflit Ukraino-russe russe et les conditions de Poutine, seront débattus du 26 au 28 juin, lors du sommet du G7 au château d'Elmau, sous la présidence Allemande, sommet auquel est convié Macky Sall qui pourrait jour un rôle important, dans la résolution des conflits.

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page