• 2rp

Comores / Com’gaz : Azali Assoumani en visite à Ndzuani



Le président Azali Assoumani, a visité Com’Gaz, une usine de mise en bouteille de gaz liquéfié, situé à Dindihari, dans les hauteurs de Mutsamudu. Comme il a pris l’habitude de le faire, le chef de l’Etat a voulu s’enquérir de la situation de cette entreprise, née il y a seulement quelques mois, et qui opère dans un domaine pas encore exploré par les investisseurs locaux.



Après avoir visité les installations et pris connaissance de son fonctionnement et de ses difficultés auprès de son patron, le président a félicité ce dernier et lui a souhaité un meilleur avenir. “Il accomplit un travail important, notamment pour la sauvegarde de l’environnement. Car mettre du gaz à la disposition des ménages réduit du coup la coupe des arbres. Pour cela je lui assure de mon soutien propre et de celui de mon gouvernement “, a fait savoir le chef de l’Etat après cette visite.



Se confiant à son tour aux journalistes, Abdoulatuf Salim, le directeur général de Com’gaz, a dit avoir raconté tous ses maux au chef de l’Etat. Ses doléances se résumaient essentiellement à “un allègement des impôts et des droits de douane”. Des allègements qui lui permettront, à l’en croire, d’accroître la production de l’entreprise, et par conséquent d’embaucher davantage. “Cette usine, c’est un investissement de plus de 200 millions de francs comoriens, et actuellement j’emploie entre 18 et 20 salariés. Nous espérons que le gouvernement nous aidera pour que l’on embauche plus, jusqu’à 25 employés vers la fin 2021. Nous avons demandé un allègement fiscal, des droits des douanes, si nous les obtenons nous pourrons alors baisser également le prix à moins de 11 500 francs les dix kilos de gaz. Par ailleurs, nous en sommes aujourd’hui à une production de 2000 bouteilles, nous pourrons alors espérer atteindre 10 000 bouteilles d’ici à la fin de l’année”, a-t-il expliqué.


Le président de la République, Azali Assoumani, a accueilli, le même après-midi au palais présidentiel de Dar-nour, un groupe de femmes politiques de l’île. Celles-ci étaient allées lui souhaiter bonne fin d’année, lui présenter leur plan d’actions, et lui réaffirmer leur soutien à sa politique. D’après elle, le chef de l’Etat leur a demandé de lui soumettre leurs projets de développement pour qu’il les accompagne.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine