Chronique - Côte d'Ivoire : trahison ou naïveté ?



Les dirigeants politiques n'ont-ils pas encore fini de connaître Dramane Ouattara ?

Et pourtant, Dramane Ouattara les connaît très bien.


De 1990 jusqu'à maintenant 2020, les responsables politiques Ivoiriens, de tous les bords, devraient, objectivement, finir par connaître Dramane Ouattara.

Dans sa volonté aveugle d'être à la tête de la Côte d'Ivoire, Dramane Ouattara, a fait ses preuves sur le terrain offensif et défensif.


Il a été allié de chaque responsable politique ivoirien, selon les conjonctures.

Citons Laurent Gbagbo, Henri Konan BÉDIÉ, ANAKY Kobena, Soro Guillaume, AFFI N'GUESSAN, KAKOU GUIKAHUÉ, entre autres, qui ont été, chacun, alliés de Dramane Ouattara.


Mais en même temps, Dramane Ouattara les a tous, individuellement, trahis.

En effet, concentré sur son seul et unique but, qui est de diriger la Côte d'Ivoire, Dramane Ouattara a utilisé et exploité, chaque responsable politique ivoirien, en tirant ses profits.

Avec Laurent Gbagbo, il a eu tous ses papiers ivoiriens et a été éligible.

Avec SORO Guillaume a eu à faire la rébellion meurtrière de 2002 à 2010, qui l'a imposé au régime de Laurent Gbagbo.

Avec Henri Konan BÉDIÉ, il a eu la coalition pour sa victoire et la guerre de 2010-2011.

Avec ANAKY Kobena, Gnamien KONAN, KAKOU GUIKAHUÉ, et autres, il a eu le soutien politique.

Avec AFFI N'GUESSAN, il a eu la division du FPI.

Bref !


Face à tous ces faits irréfutables, les responsables politiques Ivoiriens, n'ont pas encore pris conscience, aux fins de changer leurs stratégies Politiques.

Pire, pour les élections d'Octobre 2020, les mêmes responsables politiques ivoiriens, cette fois-ci, tous réunis, n'ont pas pu imposer leur volonté au seul Dramane Ouattara.


Ce dernier a violé la constitution, sans qu'il ne soit empêché. IL a organisé la présidentielle à la date prévue. Il s'est fait élire et investir, pendant que l'opposition faisait les grandes théories.

Le ridicule est que Dramane Ouattara une fois investi, convie l'opposition au dialogue par l'intermédiaire de Hamed Bakayoko, son premier ministre.

Cette opposition a encore cru en Dramane Ouattara, et espère que toutes leurs revendications seront satisfaites.

À la faveur de ce qui précède, l'on se demande si les responsables politiques Ivoiriens trahissent-ils le Peuple ? Ou sont-ils simplement des vieux naïfs ?


Les réflexions s'imposent !

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents