top of page
  • 2rp

Centrafrique: départ des derniers militaires français


Le ministère français de la Défense a annoncé jeudi 15 décembre que toutes ses forces militaires se sont retirées de la République centrafricaine.


Le communiqué du ministère français de la Défense indique : « Le 15 décembre, les derniers militaires français qui étaient présents en République centrafricaine lors d’une mission logistique ont quitté ce pays. »


Le ministère a noté que la mission d’environ 130 militaires français « n’a plus de justification opérationnelle ».

En 2021, Paris a décidé de suspendre la coopération militaire avec la République centrafricaine.

Les 47 derniers militaires français présents en Centrafrique ont quitté le pays, ce jeudi 15 décembre, selon le ministère français de la Défense.


L’État-major des Armées a indiqué, dans un communiqué, que ces militaires faisant partie de la mission logistique (MISLOG) ont décollé de l’aéroport de Bangui, à bord d’un avion militaire à destination de Paris.

Le départ de cette force française de la Centrafrique intervient approximativement quatre mois après le départ des militaires français du Mali, qui y étaient présents dans le cadre du dispositif Barkhane.


À l’instar de la Centrafrique, le pouvoir malien a décidé de renforcer sa coopération avec la Russie, notamment en termes de soutien militaire.

La France avait déployé en 2013 plus d’un millier de soldats en Centrafrique dans le cadre de l’opération « Sangaris », sur feu vert de l’ONU, prétendant vouloir cesser les violences intercommunautaires. « Sangaris », qui a compté jusqu’à 1 600 hommes, a duré jusqu’en 2016.

Mots-clés :

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page