top of page

Cameroun / MINEPDED : les arguments du Plan d’Action National sur le mercure se perfectionnent



Le Ministère en charge de l’environnement valide les outils de communication développés dans le cadre du « Projet d'élaboration du Plan d'Action National (PAN) sur le mercure dans le secteur de l'Extraction Minière Artisanale et à Petite Echelle (EMAPE) de l'or ».


Ce 05 juillet 2022 à l’hôtel United de Mbankomo, Monsieur MBOH Hyacinth, Directeur des Normes et du Contrôle et représentant personnel de Monsieur le Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, a présidé les travaux de cet atelier. C’était l’occasion pour le consultant chargé de l’élaboration desdits outils d’améliorer ses œuvres, en tenant compte de l’examen critique et des propositions pertinentes qui ont été apportées par les membres du Comité de Pilotage et les autres acteurs enrôlés dans le projet. Il s’agit en effet des arguments de sensibilisation des populations sur les dangers du mercure dans le secteur de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle de l’or au Cameroun.


Présentation de l'ordre du jour de l'atelier par Mme Ndipikem AYUK-ARREY, Equipe Technique du projet PNA.
Présentation de l'ordre du jour de l'atelier par Mme Ndipikem AYUK-ARREY, Equipe Technique du projet PAN.

Non sans rappeler que ce processus d’élaboration du PAN, entre en droite ligne avec l’une des obligations de la Convention de Minamata sur le mercure, le Point Focal de ladite Convention, Mme MERENG BODO Eliane Marina, a réitéré les attentes majeures des partenaires stratégiques que sont, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI). Ainsi, de Juin 2021 à Mai 2023, l’Unité de Gestion du projet devra remplir un cahier de charge avec les attentes suivantes :

- L’évaluation des capacités nationales en matière de santé publique ;

- La collecte des données indiquant les populations exposées ou intoxiquées ;

- L’analyse de la situation de l'utilisation du mercure dans le secteur de l'EMAPE de l'or au Cameroun ;

- L’élaboration des stratégies de communication et d’implication des parties prenantes dans le développement continu du PAN ;

- La formalisation des méthodes durables face au polluant que constitue le mercure ;

- La validation du Plan d’Action National.


Présentation des outils de communication par le Consultant, Dr KUEPO - Directeur du CREPD
Présentation des outils de communication par le Consultant, Dr KUEPO - Directeur du CREPD

Les outils de communication validés à l’issue de cet atelier, certes sous réserve de la prise en compte des observations et recommandations, respectent les éléments du Plan de Communication. La quintessence décrit succinctement la façon dont l’Unité de Gestion du projet et l’ensemble des parties prenantes communiqueront sur les dangers liés à l’utilisation du mercure auprès des artisans miniers et communautés environnantes des sites de l’EMAPE de l’or. La toile de fond étant que le Cameroun parvienne à éliminer l’utilisation du mercure dans ce secteur d’activité, comme le prescrit la Convention de Minamata.

Une photo de famille des participants à l'atelier de validation des outils de communication du PAN.
Une photo de famille des participants à l'atelier de validation des outils de communication du PAN.

Téclaire Bigerth